Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 611.69 -1.22 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les 6000 points, oui, mais pas en ligne droite

mardi 12 janvier 2021 à 08h28

(BFM Bourse) - Certes l'indice CAC 40 a terminé la première séance de la semaine loin de ses points bas de séance, mais force est de constater la baisse de 0,78% en clôture à 5 662 points, dans un marché plus prudent et moins inconditionnel à l'achat, qui doit composer avec une fin de mandat républicain pour le moins houleuse, qui tente de jauger les effets d'un plan de relance massif outre Atlantique, et qui se rend compte que la crise sanitaire mondiale du Covid-19 est loin d'être derrière lui.

Aux Etats-Unis, la chef de file Démocrate à la chambre des Représentants Nancy Pelosi semble déterminée à débuter une procédure d'impeachment contre le président sortant à la suite de l'assaut donné par ses partisans au Capitole la semaine dernière. Certains responsables estiment qu'à neuf jours de l'investiture de Joe Biden, il y a plus à perdre qu'à gagner avec cette procédure, à laquelle une bonne partie de la classe politique n'est pas favorable. Ce qui risquerait de diminuer le crédit dont dispose la nouvelle administration au moment de faire passer un nouveau plan de relance. Le président élu doit d'ailleurs détailler jeudi le projet envisagé, qui ferait notamment passer de 600 à 2.000 dollars le chèque envoyé à chaque américain éligible.

Parallèlement, comme c'était pourtant prévisible, le taux d'infection au Covid-19 reste élevé, avec les retombées à J+ quelques jours des déplacements et réunions des vacances de Noël. En outre, les autorités chinoises sont à nouveau amenées à des mesures vigoureuses. En quelques jours, la Province du Hebei a accumulé 360 cas confirmés. La ville de Shijiazhuang, qui compte 11 millions d'habitants, a été placée en confinement strict: il s'agit d'éviter une propagation à Pékin, la capitale chinoise étant littéralement ceinturée par le Hebei. En France, le démarrage encore balbutiant de la campagne de vaccination, et les inquiétudes quant à la découverte de nouveaux foyers de contaminations au variant anglais du virus dans le Maine-et-Loire invitent à la prudence.

Au chapitre statistique, pas grand chose à se mettre sous la dent lundi. Déception hier matin avec l'indice des investisseurs (Sentix) en Zone Euro, à 1.3 point ce mois-ci, sous le consensus. Les opérateurs ont continué de digérer les chiffres décevants sur l'emploi américain publiés en fin de semaine dernière. Pour rappel, selon les dernières données du Département du Travail, l'économie américaine a détruit 140 000 postes dans le secteur privé (hors agriculture), contre une cible à +60 000. La déception est lourde, et c'est l'occasion de souligner encore une fois la fiabilité de l'enquête du cabinet en RH ADP, qui, deux jours avant chaque publication du rapport fédéral mensuel NFP, publie une étude. Les estimations d'ADP étaient une nouvelle bonnes. A noter que le taux de chômage baisse légèrement, à 6.7% de la population active américaine, toujours selon le Département du Travail.

Côté valeurs, les parapétrolières, à fort effet Bêta actuel, sous-performaient largement avec les craintes de reflux des cours du brut. Vallourec a perdu 4,56% à 29,225 euros et CGG 4,96% à 0,9468 euro. JC Decaux (-7,98% à 16,27 euros) sur dégradation d'opinion d'un cabinet influent.

De l'autre côté de l'Atlantique, même son de cloche: le Dow Jones a perdu 0,29% à 31 008 points et le S&P500 0,66% à 3 799 points. En outre, le choix de priver Donald Trump de son porte-voix favori et ses partisans de moyens de répandre leurs visées provoquait une certaine pagaille du côté des valeurs technologiques, à commencer par Twitter (-7,5%). Aussi, le Nasdaq Composite a perdu 1,25% à 13 036 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.2160$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 52,50$.

À l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité l'indice NFIB des petites entreprises aux Etats-Unis à 12h00. L'agenda se densifiera dès demain avec les chiffres de l'inflation américaine (indice des prix à la consommation).

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC 40, indice phare de la cote parisienne, a tenté mercredi, jeudi et vendredi une nouvelle fois de s'affranchir d'une zone de résistance à proximité des 5 620 points. Franchissement qui si il venait à être validé dans les règles de l'art, relancerait durablement le mouvement acheteur après une longue phase de latéralisation. Or les volumes et la volatilité, s'ils ont été au rendez-vous, n'ont pas été suffisants pour valider pleinement sous la forme d'une cassure (breakout) ce franchissement.

Tout reste donc à valider. Les volumes sur les séances de jeudi et de vendredi , sans être ridicules, se sont contractés. Une fédération sectorielle plus massive viendrait en particulier étayer ce scénario. Dans l'immédiat, la séance de lundi a cassé l'élan. Une phase de latéralisation est attendue, avant que l'effet d'aspiration du gap baissier majeur du 24 février (gap "Covid") n'ait un effet d'attraction irrémédiable. Nous n'y sommes pas encore.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5722.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5610.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5722.00 / 5980.00 / 6000.00
Support(s) :
5610.00 / 5306.00 / 5000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les 6000 points, oui, mais pas en ligne droite (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les 6000 points, oui, mais pas en ligne droite (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat