Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le g20 enflamme les marchés
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 267.33 -0.08 % Temps réel Euronext Paris
5 267.66Ouverture : 5 287.85+ Haut : 5 265.36+ Bas :
-0.01 %Perf Ouverture : 5 271.70Clôture veille : 4 379 300 KVolume :

CAC 40 : Le g20 enflamme les marchés

(Tradingsat.com) - Ce jeudi a débuté dans de bonnes conditions pour la place parisienne qui, quelques minutes après son ouverture, est repassée au-dessus des 2900 points. La pression haussière est montée en puissance pour conduire l'indice jusque contre les 2972 points à la mi-journée, en progression fulgurante de +4.60%. En début d'après-midi, la première échéance importante de la journée a créé la surprise à Francfort. En effet alors que le consensus avait anticipé une baisse de 50 points de base du taux directeur de la BCE, les opérateurs ont du se contenter de la moitié à 1.25%. Mais le marché a finalement peu réagi à cette nouvelle et a maintenu le cap alors que du côté du G20, les échos étaient plutôt favorables. Même son de cloche aux États-Unis avec des indices largement orientés à la hausse, malgré une nouvelle progression des inscriptions hebdomadaires au chômage. Les marchés ont en revanche salué le rebond des commandes industrielles après 6 mois de baisse. Mais c'est à l'issue du G20 que les places boursières ont connu un nouveau coup d'accélération à mesure que les dépêches tombaient. Celles-ci ont visiblement largement comblé les opérateurs à en juger par l'envolée de l'indice Cac 40 en clôture contre les 2992 points, en hausse de +5.37%. Fait marquant ce jeudi : la hausse sensible des volumes de transactions qui ont pratiquement doublé pour culminer à près de 4.7 Milliards d'euros. Sur le plan des titres, la séance a été un véritable festival d'explosions à la hausse, Michelin en tête a progressé de +16.55%, suivi par Saint Gobain (+14.23%) et Renault (+13.94%). Une seule valeur a été laissée de côté, il s'agit de France Telecom qui a légèrement reculé de -0.26% alors que la justice européenne a confirmé la condamnation du groupe de télécommunication en 2003 pour abus de position dominante sur le marché de l'ADSL. Les appels à l'unité lancés avant le sommet du G20 ont visiblement trouvé un écho favorable et c'est un programme de 1100 Milliards de dollars qui a été mis sur la table afin de relancer la machine économique mondiale. Le FMI va ainsi voir ses ressources tripler et se place au cœur du « nouvel ordre économique mondial ». Les attentes du « clan » franco-allemand ont été satisfaites dans la mesure où la régulation financière va être renforcée. Ainsi les hedge funds vont devoir rendre des comptes et les paradis fiscaux seront officiellement identifiés au moyen d'une liste qui a déjà été remise par l'OCDE dans la soirée mais sur laquelle ne figure ni Hong-Kong, ni Macao. Dans le même temps, les opérateurs ont aussi salué la décision de la FASB d'alléger la méthode comptable « market to market » appliquée à leurs actifs douteux. Dans ce contexte où les mesures se multiplient pour restaurer la confiance, les bancaires s'en sont retrouvées ragaillardies même si les progressions sont restées d'une ampleur contenue avec une hausse de +2.24% de Citigroup ou encore de +2.70% de Bank of America . En revanche, la hausse était plus franche concernant les valeurs de la construction à l'image de l'envolée de +8.80% de Caterpillar qui, sur les trois dernières journées, a déjà bondi de plus de 14%. Les marchés américains ont ainsi enchaîné une troisième séance consécutive de rebond, le Dow Jones n'a toutefois pas réussi à réintégrer les 8000 points en clôture, mais s'est adjugé une progression de tout de même +2.80%, le Nasdaq a gagné +3.29%.

Graphiquement le Cac 40 a connu une séance particulièrement euphorique qui, grâce à un puissant courant acheteur, lui a permis d'une traitre de rejoindre sa moyenne mobile à 100 jours (tracée en orange), actuellement vers 3000 points. Cette moyenne mobile qui n'avait plus été testée depuis juin dernier donne un signal fort en faveur d'un retour à l'optimisme et s'accompagne d'une hausse des volumes de transactions. Attention toutefois au gap laissé ouvert à 2841 points qui fragilise quelque peu les bases de la reprise. Après un bond de près de 10% en seulement trois séances, une consolidation du marché sous les 3000 points ne serait pas illogique sans toutefois que cela remette en cause l'hypothèse d'une nouvelle extension haussière.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3000 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 2920 points relancerait la pression vendeuse.

Du point de vue de l'actualité économique, la semaine se terminera sur deux chiffres importants. Le premier concerne le taux de chômage américain à 14h30 et le second est relatif à l'indice ISM des services et sera connu à 16h.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le g20 enflamme les marchés (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le g20 enflamme les marchés (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...