Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 438.27 +2.12 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le coronavirus commence à peser sur le comportement des investisseurs

lundi 27 janvier 2020 à 08h33

(BFM Bourse) - La nervosité prévaut sur l'indice phare parisien, qui débute la formation d'une phase élargie. Cette dernière se développe jusqu'à présent sur des niveaux de cours très fermes, et aucun mouvement durable de correction ne pointe son nez. A l'inverse des places asiatiques, qui subissent beaucoup plus directement les peurs d'un développement incontrôlé de l'épidémie de coronavirus chinois. Tokyo perd ce lundi plus de 2% en clôture. Selon la Commission nationale de Santé chinoise, le nombre de morts s'élève désormais à 80. L'OMS (Organisation mondiale de la Santé) ne fournit pour l'instant aucun bilan chiffré.

Si cela amène les investisseurs à nuancer la gravité de la situation, ils continueront à suivre l'évolution de la propagation du virus dans les prochains jours. En outre, "les restrictions de voyage et la réduction des célébrations du Nouvel an lunaire freineront quelque peu la croissance chinoise", prévient Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group. Les places de Chine continentale, Shanghai et Shenzhen, étaient d'ailleurs fermées vendredi en raison du long congé du Nouvel An chinois.

Il s'agit pour rappel d'un virus de la même famille que celui qui avait provoqué l'épidémie de SRAS (le syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait fait près de 800 victimes en Asie du sud-est en 2003, et coûté entre 0,5 et 1% de PIB aux pays touchés, selon une étude de l'Apec (Coopération économique pour l'Asie-Pacifique).

Au chapitre statistique vendredi, les opérateurs ont composé avec une batterie d'indicateurs baromètre PMI (enquêtes auprès de directeurs des achats). Cibles dépassées pour l'Allemagne, première économie de la Zone Euro, que ce soit pour les services ou l'industrie. A l'échelle de l'ensemble de l'union monétaire, le PMI services en données flash (toutes premières estimations pour le mois en cours) reste ferme à 52.2, légèrement sous les attentes, et la composante industrielle (47.8) progresse très nettement, battant le consensus, et se rapprochant davantage de la barre des 50 points, qui sépare, par construction, une contraction d'une expansion du secteur considéré. Des chiffres équivalents sont ressortis à des niveaux relativement proches de leurs cibles respectives outre Atlantique.

Côté valeurs, Carrefour (+4,58% à 15,29 euros) a rassuré sur ses trimestriels, malgré un léger recul des ventes en France, notamment en raison des grèves. Tous les détails ici.

Ipsen (-23,39% à 64,05 euros) a décroché: la société a fait part de sa décision de suspendre l’administration du traitement aux patients recrutés dans l’étude globale de phase 3 (dernière étape avant une demande éventuelle de mise sur le marché) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP, ou "maladie de l'homme de pierre"), ainsi que dans les études d’extension de phase 2 en cours, à la suite d'une analyse statistique des données intérimaires. tous les détails ici.

Accueil glacial des trimestriels de Remy Cointreau (-11,65% à 98,95 euros) en raison en particulier de ventes trimestrielles bien en deçà des attentes.

De l'autre côté de l'Atlantique, regain de prudence palpable vendredi, avec des replis, modérés toutefois, pour l'ensemble des indices sur actions phare de la cote, à l'image du Dow Jones (-0,58% à 28 989 points) ou du Nasdaq Composite (-0,93% à 9 314 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,90% à 3 295 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1030$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 52.90$.

A l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité l'Indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h00, l'Indice des indicateurs avancés Conference Board (Chine) à 15h00, ainsi que les Ventes de logements neufs (Etats-Unis) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Concernant le cadre de fond, qu'il convient de rappeler, car il sert de base de travail:

L'appétit des acheteurs reste finalement, à ce stade, insatiable. Comme nous le précisions dans nos précédentes analyses, le décrochage très ponctuel des 02 et 03 décembre n'a aucunement remis en doute la qualité du biais de fond. Il a défini le cadre d'une respiration, qui au final aura été de très courte durée.

Cet épisode, du point de vue de la psychologie de marché, a répondu point par point dans son déroulé à l'épisode qui a suivi le décrochage ponctuel lui aussi, des 1er et 02 octobre. On remarquera dans les deux cas l'inflexion haussière rapide de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) et le caractère imperturbable de la courbe de tendance de fond, la moyenne mobile à 100 jours (en orange).

Le mouvement de rally de fin d'année, est amené à se poursuivre en ce début d'année.

Une fois rappelé ce cadre de fond essentiel, qu'en est il de la situation à court terme ?:

L'indice phare français a parcouru mercredi à la baisse l'intégralité de l'ampleur du range (mince canal latéral) entre 6 000 et 6 065 points. Les 6 000 points, alors fragilisés, ont lâché, avant d'être regagnés. Nous parlerons dans l'immédiat de phase de consolidation élargie.

Une navigation prudente au-dessus des 5 942 points est dès lors envisagée.

Avis négatif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 6065.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C529S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
6065.00 / 6578.00
Support(s) :
6000.00 / 5942.00 / 5725.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le coronavirus commence à peser sur le comportement des investisseurs (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le coronavirus commence à peser sur le comportement des investisseurs (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.50 % vs -10.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat