Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 013.22 -0.72 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le calme avant la tempête ?

vendredi 24 avril 2020 à 08h33

(BFM Bourse) - Le CAC 40 (+0,89% à 4 451 points hier) est parvenu à grappiller quelques points, dans des volumes toutefois timides. Les opérateurs ont observé une certaine retenue, mais le score positif de la journée tranche tout de même avec la série catastrophique des indices PMI d'IHS Markit.

Concernant ces fameux "PMI" (Purchasing Managers' Index), ils sont ressortis sous les attentes, sans exception, quel que soit le "filtre" (Allemagne, France, Zone Euro dans sa globalité, Industrie ou Services)... D'un point de vue synthétique et pour l'ensemble de l'union monétaire, le "score" s'effondre à 11.7 pour les services et 33.6 pour l'industrie. Ce qui représente un delta par rapport à la barre des 50, abyssal. Pour rappel, les 50 points séparent par construction, une anticipation de contraction d'une anticipation d'expansion de l'activité considéré. Verdict cette après-midi pour des indicateurs avancés équivalents pour les Etats-Unis (PMI by IHS Markit).

Le PMI flash IHS Markit Eurozone "Composite" est tombé à "un plus bas historique de 13,5 en avril, contre un précédent record à la baisse de 29,7 en mars, pour mettre en lumière de loin le plus grand recul de la production enregistré en plus de deux décennies de collecte de données. Le "score" le plus faible depuis la crise financière mondiale était de 36,2, atteint en février 2009", pouvait-on lire sur le communiqué d'IHS Inc.

Violence un peu moins prononcée outre Atlantique sur ces mêmes indicateurs. La composante industrielle, en particulier, a même dépassé très légèrement le consensus, à 36.9.

Le bilan du coronavirus SARS Cov-2, responsable de l'épidémie de Covid19 est désormais, à l'échelle mondiale, de plus de 2 700 000 de cas confirmés, et de plus de 191 000 morts, selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins, qui fait autorité en la matière. La propagation incontrôlable du virus à l'échelle de la planète rend encore indéchiffrable les conséquences sur l'activité économique. Les quatre principales puissances économiques de la Zone Euro (Allemagne, France, Italie, Espagne) sont particulièrement touchées. En particulier, 25 549 décès sont à déplorer en Italie, 22 157 en Espagne et 21 856 en France.

L'épicentre est toujours centrée actuellement sur les Etats-Unis, où près de 870 000 cas sont confirmés. Plus de 49 900 décès ont été recensés sur le sol américain, dont plus de 16 000 pour la seule ville de New York. L'inquiétude est d'autant plus forte que le système de santé, observé à l'aune de la puissance économique des Etats-Unis, est finalement fragile.

Côté valeurs, Pernod-Ricard (+0,92% à 137,75 euros), qui publiait hier, a réaffirmé s'attendre à une baisse d'environ 20% de son résultat opérationnel courant pour l'ensemble de son exercice décalé qui s'achèvera en juin.

Hermès (+4,22% à 701 euros), à proximité immédiate de ses sommets, a finalement rassuré la communauté financière: le chiffre d'affaires consolidé du groupe au premier trimestre s'est élevé à 1,506 milliards d'euros, en recul de 6,5% en données publiées, et de 7,7 % à taux de change constants, toutes les zones géographiques ayant été impactées par la crise sanitaire et les fermetures de magasins.

Rexel (+11,55% à 7,902 euros) a dominé les débats sur le compartiment A de la cote parisienne, après son point d'activité du premier trimestre.

A suivre entre autres Air Liquide ce vendredi pour la suite du "bal" des trimestriels.

De l'autre côté de l'Atlantique, séance à clôture proche de l'équilibre jeudi sur les actions, sous l'effet de vents contraires. L'échec dans un essai chinois du Remdesivir (Gilead) comme antiviral dans le traitement du Covid19, selon des informations du FT, a pesé. Le Dow Jones est tout de même parvenu à grappiller 0,17% à 23 515 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologiques, a fini à l'équilibre quasi parfait (-0,01% à 8 494 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a "perdu" 0,05% à 9 625 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0760$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 17,40$.

À l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h00, et pour les Etats-Unis, les commandes de biens durables à 14h30, la confiance des consommateurs et les prévisions d'inflation (U-Mich, données révisées), à 16h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du lundi 27 avril.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

A très court terme, une marge haussière existe jusque sur les 4 600 points, ce qui revient à imaginer un comblement complet du reliquat du gap baissier du 12 mars. Ces 4 600 points s'affirment progressivement comme un niveau de résistance graphique.

Nous mettions en garde nos lecteurs dans nos précédentes analystes sur la formation d'un piège à la hausse (bull trap) qui s'est déclenché mercredi 15/04. Nouvelle confirmation mardi 21 avril. L'observation des secteurs qui ont participé à la baisse le plus intensément (sur ces deux dates) est particulièrement révélateur de la psychologie de marché.

Un bémol toutefois, les volumes n'ont pas été assez puissants pour valider pleinement l'expression du camp vendeur, et donc valider pleinement un retour aux pressions vendeuses initiales.

Les 4 600 points qui se sont progressivement imposé comme un niveau technique de résistance, deviennent désormais un niveau pivot intéressant en deçà duquel une zone de danger existe.

Avis négatif proposé à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4600.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
4600.00
Support(s) :
4356.00 / 4117.00 / 3684.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le calme avant la tempête ? (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le calme avant la tempête ? (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.10 % vs +0.85 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat