Bourse > CAC 40 > CAC 40 : La volatilité s'installe durablement
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 266.12 -0.30 % Temps réel Euronext Paris
5 273.24Ouverture : 5 283.88+ Haut : 5 247.52+ Bas :
-0.14 %Perf Ouverture : 5 281.93Clôture veille : 2 447 770 KVolume :

CAC 40 : La volatilité s'installe durablement

(Tradingsat.com) - Après une ouverture en très forte baisse hier dans le sillage des déboires du Nikkei, l’indice Cac 40 a fini par effacer l’ensemble de ses pertes en séance, soutenu notamment par de bonnes statistiques américaines.

Sur le front de l’emploi tout d’abord. Le Département américain au Travail vient tout juste de recenser 334 000 inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la semaine close le 8 juin, soit une baisse de 12 000 par rapport à la semaine précédente. Les économistes s'attendaient au contraire à une hausse avec environ 354 000 nouvelles inscriptions.

Par ailleurs, les ventes au détail ont progressé plus qu'attendu en mai.

Le Cac 40 s’est finalement adjugé une très légère hausse (+0.11%), à proximité immédiate des 3 800 points, avec quelques jolies progressions du côté de Capgemini (+4,4%), EDF (+2,6%) ou encore Carrefour (+2,5%).

Le secteur bancaire a fini en ordre dispersé sur fond d'inquiétudes persistantes entourant l'évolution des politiques monétaires des banques centrales à moins d'une semaine de la réunion de la Réserve fédérale américaine.

France Télécom (-0,3%) était également chahuté alors que son PDG, Stéphane Richard, a été mis en examen pour "escroquerie en bande organisée" dans l’enquête sur l’affaire Bernard Tapie. Le Conseil d'administration de l'opérateur doit se réunir dès la semaine prochaine pour statuer sur le sort de son CEO.

Les marchés américains ont rebondi assez nettement hier dans un niveau d’activité solide, avec des progressions respectives de 1.21% et 1.32% pour le Dow Jones et le Nasdaq Composite. L’indice élargi S&P 500 a gagné 1.48%

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, l'Euro se traitait à un niveau proche des 1.334$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 96.50$ environ.

Sur le plan des publications macroéconomiques ce vendredi, les opérateurs prendront connaissance des prix à la consommation en Zone Euro à 11h00, puis des indicateurs américains suivants : l’indice des prix à la production à 14h30, le taux d’utilisation des capacités productives et la production industrielle à 15h15, et enfin, rendez-vous important, l’indice de confiance des consommateurs (Université du Michigan) à 15h55.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Toujours aussi nerveuses et volatiles, les oscillations actuelles de l'indice phare français sont perturbantes pour la lisibilité de l'indice. Dans l'immédiat cependant, la puissance de la reprise de court terme enregistrée hier, conjuguée aux volumes de transactions et à la clôture sur les sommets de séance, laisse augurer une poursuite à court terme de l'inertie de ce mouvement, dans un niveau de volatilité qui ne devrait pas décroitre.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif à sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 3732.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale J696B est adapté.
Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 3890.00 / 3962.00 / 4072.00
  • Support(s) : 3732.00 / 3600.00 / 3479.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -35 % / -33 % / -29 %
  • Ecart(s) support : -41 % / -46 % / -51 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : La volatilité s'installe durablement (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La volatilité s'installe durablement (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI