Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 921.01 -1.21 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La slovaquie dit non !

mercredi 12 octobre 2011 à 08h27

(BFM Bourse) - Le marché parisien a lâché prise mardi après quatre séances de hausse consécutives, mais les valeurs bancaires ont poursuivi leur rebond.

Le Cac 40 s'est légèrement replié (-0.25%), pour un fixing de clôture à 3 154 points.

Société Générale (+5,28% à 21.85 euros), BNP Paribas (+2.96% à 33.445 euros) et Crédit Agricole (+1,12% à 5.44 euros) ont été soutenus par les déclarations du ministre des Affaires étrangères Alain Juppé qui a évoqué le renforcement des fonds propres des banques avec une arrivée "en dernier ressort" de capitaux publics, a rapporté l'AFP. Hors indice Cac 40, Natixis s'est néanmoins replié de 2.81% à 2.42 euros.

Axa (+0.52% à 11.585 euros) a poursuivi sa progression, inscrivant une cinquième séance de hausse consécutive, profitant de l'élan acheteur suscité dès le 07 octobre, par les déclarations de Gabriel Bernardino dans une interview au journal Boersen-Zeitung. Le président de l'EIOPA (L'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles) pense que les assureurs européens sont "assez robustes" pour faire face à un éventuel défaut de la dette grecque. "Certains assureurs ont déjà tenu compte de leur exposition à la dette grecque en fonction de la valeur du marché lors de la publication de leurs résultats du premier semestre", avait il alors déclaré.

Du côté des baisses, STMicroelectroics a été sonné par une dégradation de Citigroup. Le titre a chuté de 4.5% à 5.19 euros, soit la plus forte baisse de l'indice parisien.

Les indices actions à Wall Street ont clôturé mardi en ordre dispersé, les opérateurs préférant une position attentiste avant le vote slovaque sur la réforme du FESF. L'issue négative de ce vote n'était alors pas encore connue.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 sur le marché des changes, l'Euro se traitait à un niveau proche des 1.3640$. A New York, le baril de brut léger (light sweet crude) se négociait à 85.30$ environ.

Du point de vue de l'analyse technique, l'indice parisien a montré hier son incapacité, du moins à court terme, à amplifier son rebond. Conjuguée à la chute des volumes la veille, la clôture négative de mardi laisse augurer un coup d'arrêt de la réaction acheteuse en cours, que seule de fortes annonces politiques ou macroéconomiques pourraient soutenir. Prudence, donc à court terme.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre pour la séance à venir. On prendra soin de noter cependant qu'un franchissement des 3 296 points raviverait la tension à l'achat tandis qu'une rupture des 3 000 points relancerait la pression vendeuse.

Sur le plan macroéconomique, les opérateurs prendront connaissance du taux de chômage au Royaume-Uni à 10h30 et de la production industrielle en Zone Euro à 11h00. (Heure de Paris)

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Certificat Société Générale P848B est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

Graphique en données horaires

CAC 40 : La slovaquie dit non ! (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La slovaquie dit non ! (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.60 % vs -1.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat