Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 580.38 +0.31 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La nervosité est intense

mercredi 12 décembre 2018 à 08h37

(BFM Bourse) - Malgré un regain d'espoir quant à un règlement favorable du conflit commercial sino-américain, le marché parisien n'est pas parvenu à clôturer à un niveau proche de ses points hauts de séance mardi. L'indice phare tricolore, le CAC 40, a gagné 1,35% à 4 806 points. Performance à relativiser, avec un reflux marqué des cours en seconde partie de séance, des volumes finalement peu engageants, et le manque de participation de l'ensemble des secteur de la cote.

Le début de séance ce matin à paris devrait se dérouler dans le vert. La numéro 2 de Huawei a été libérée sous caution. Donald Trump a même été jusqu'à déclarer (Reuters) qu'il était disposé à intervenir auprès du Département de la Justice pour que le dossier Huawei ne vienne pas interférer avec les négociations commerciales.

Les marchés restent finalement en demande de clarifications définitives quant à l'issue de cette guerre commerciale, et restent contrariés par les conditions à définir encore, de la sortie de l'Union Européenne du Royaume-Uni, et par le risque de dérapage budgétaire français, après les annonces faites lundi soir à la télévision par Emmanuel Macron.

Au chapitre macroéconomique, relative bonne surprise hier matin à signaler du côté de l'indice ZEW du climat des affaires, qui remonte à -17.5, contre un creusement à -25 attendu. En territoire négatif, l'indicateur continue tout de même de refléter un sentiment de pessimisme dans les affaires, dans la première économie de la Zone Euro.

Outre Atlantique, l'indice des prix à la production a concentré les attentions. Il a été publié en très légère progression au mois de novembre, (+0,1%) alors qu'en moyenne, les économistes et analystes interrogés tablaient sur une stabilisation, en rythme mensuel. Hors alimentation et énergie, éléments jugés volatils, la progression est plus nette à +0,3%. De quoi conforter la Fed dans son idée de donner un nouveau tour de vis monétaire ce mois-ci, relèvement jugé "ridicule" par Trump, qui monte d'un ton dans ses critiques récurrentes, et complètement inhabituelle pour un Président américain, envers la puissante banque centrale.

Côté valeurs, les titres liés directement, ou moins directement, à l'activité touristique française, particulièrement malmenés ces dernières semaines avec les mouvements de contestation sociale des gilets jaunes, ont retrouvé des couleurs, à l'image de la Compagnie des Alpes (+2,39% à 23,55 euros), Pierre & Vacances (+6,76% à 15,80 euros), Trigano (+5,16% à 83,55 euros), Bénéteau (+3,63% à 12 euros) ou encore Accor (+2,20% à 37,55 euros).

Sanofi a grimpé de 1,53% à 78,09 euros, sur une note favorable de Jefferies.

Quantum Genomics a progressé de 7,58% à 5,25 euros. Nos journalistes sont revenus sur son parcours boursier d'exception sur les deux derniers mois.

Nouvelle séance mouvementée à Wall Street, où les principaux indices, en ordre dispersé, n'ont pas confirmé leur bonne disposition de la seconde partie de la séance la veille. Le Dow Jones a perdu mardi 0,22% à 24 370 points, et le Nasdaq Composite a grignoté 0,16% à 7 031 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé la séance sur une note de quasi stabilité (-0,04% à 2 636 points).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1330$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52.30$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre le taux de chômage en Italie à 10h00, la production industrielle en Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis, l'indice des prix à la consommation à 14h30, ainsi que les stocks de pétrole à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La puissante jambe baissière amorcé le 04 octobre n'a probablement pas épuisé tout son potentiel, notamment au vu de la mobilisation du camp vendeur, et de son emballement, du 4 au 10 décembre, avec des gaps de poursuite et des volumes ponctuellement très nourris. Le point d'entrée baissier pour l'investisseur actif est pourtant loin d'être optimal dans l'immédiat, tant les probabilités de rebond de contestation, de type rebond technique, sont fortes. Un retour sur la borne basse basse du gap baissier du 06 décembre, vers 4 900 points, n'est pas à exclure. Ce sera peu ou prou la position, une fois ce rond épuisé, de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), courbe de tendance de court terme en pleine accélération baissière.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4473.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale 0039S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5445.00
Support(s) :
4473.00 / 4342.00 / 4293.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La nervosité est intense (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La nervosité est intense (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.80 % vs +12.26 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat