Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 126.74 +2.38 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La Chine inquiète, retour des tensions initiales

mardi 29 janvier 2019 à 08h32

(BFM Bourse) - La fin du plus long shutdown de l'histoire des Etats-Unis n'aura finalement pas soulagé les marchés actions de part et d'autre de l'Atlantique, tant le blocage sur la question du mur sur la frontière avec le Mexique n'est finalement que repoussé.

Trump a donc finalement cédé sur la question de la construction du mur à la frontière avec le Mexique. Mais pour un temps seulement. Car si le financement de l'Etat fédéral est voté - et avec, la reprise du travail, et de la rémunération, de 800 000 fonctionnaires fédéraux - aucun compromis durable n'a été trouvé sur la question. Le point de blocage constitué par la construction de ce mur, l'une des promesses phare du candidat Trump lors de sa campagne, reste par conséquent entier.

La problématique du ralentissement de l'économie chinoise - dont la croissance américaine est intimement dépendante -, et celle, non moins épineuse, de la guerre commerciale entre Washington et Pékin, ont pénalisé l'appétit pour le risque en tout début de semaine.. L'indice CAC a perdu lundi 0,76% à 4 888 points, les pertes s'accélérant avec Wall Street, et un début de bal des publications trimestrielles d'entreprises peu encourageant.

Mercredi et jeudi, le vice-Premier ministre chinois Liu He sera aux Etats-Unis, pour débuter un nouveau round de négociations commerciales et douanières bilatérales avec le Département américain du Commerce. Sur fond de ce bras de fer lui aussi interminable, le ralentissement désormais confirmée de la progression du PIB chinois alourdit l'ambiance.

Au chapitre macroéconomique, aucune publication majeure n'est venue alimenter les débats, pour la première séance d'une semaine pourtant riche et dense sur ce plan.

A suivre en point d'orgue statistique de la semaine, le rapport NFP sur l'emploi dans le secteur privé (hors agriculture) aux Etats-Unis pour le mois de décembre, vendredi. Plus tôt dans la semaine, les cambistes disposeront d'un avant-goût avec les résultats de l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing). La semaine sera marquée également par une nouvelle réunion de politique monétaire de la Fed.

Côté valeurs, l'avertissement de Nvidia a pesé sur l'ensemble du secteur des semi-conducteurs, faisant reculer STMicro (-2,09% à 14,07 euros) et, dans une moindre mesure, Soitec (-0,23% à 66,35 euros).

Geci Intl (+22,02% à 0,1690 euro) a poursuivi son mouvement de flambée (+58% en deux séances !). Le groupe de conseil en ingénierie compte sur sa présence au salon Cybertech pour développer son pôle cybersécurité.

Claranova (+10,70% à 0,74 euros) était une nouvelle fois chaleureusement entouré, sur une spéculation sur le chiffre d'affaires semestriel du groupe.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont reflué, avec les inquiétudes sur la Chine et un début de bal des résultats peu engageant. Le Dow Jones a perdu 0,84% à 24 528 points, et le Nasdaq Composite, à forte coloration technologique, 1,10% à 7 085 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est déprécié de 0,78% à 2 643 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1430$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52.30$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre le taux de chômage en Espagne à 09h00, et pour les Etats-Unis, l'indice S&P C/S des prix de l'immobiliers dans 20 agglomérations représentatives à 15h00, et en point d'orgue l'indice de confiance des opérateurs (Conference Board).

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La navigation entre les gaps des 14 décembre et 5 décembre, sous le seuil hautement symbolique des 5 000 points, s'est effectivement soldée par un retournement baissier, qui ne correspond ni plus ni moins qu'à un retour à la tendance initiale. Un retournement qui doit encore, à ce stade, être confirmée. Notamment par une bougie remarquable en données hebdomadaires - nous en aurons une idée plus précise dès jeudi -, et naturellement, par la dynamique relative des volumes de transactions.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale V364S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5205.00
Support(s) :
4730.00 / 4555.00 / 4473.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La Chine inquiète, retour des tensions initiales (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La Chine inquiète, retour des tensions initiales (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.80 % vs +3.13 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat