Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 561.84 -0.53 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : L'économie chinoise en perte de vitesse, la Bourse s'inquiète

vendredi 14 décembre 2018 à 08h33

(BFM Bourse) - L'indice CAC a perdu 0,26% à 4 896 points hier, les investisseurs montrant leur lassitude des montées et reflux de tensions sur la guerre commerciale sino-américaine, et digérant la dernière réunion de l'année du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne (BCE). Réunion qui s'est achevée par un statu quo, largement anticipé, sur les taux directeurs.

Mario Draghi a confirmé que l'institution mettait un terme à sa programme de rachats d'actifs dit QE ("Quantitative Easing") à la fin de l'année. Cette décision constitue une étape majeure dans le resserrement de la politique monétaire accommodante de la BCE. Cela ne signifie pas pour autant que l'institution européenne va immédiatement retirer son soutien au marché obligataire.

Pour sa part, le Comité de politique monétaire de la Fed se réunit la semaine prochaine et le scénario d'un nouveau relèvement des taux directeurs fédéraux est hautement probable. Le cas échéant, ce serait la quatrième hausse du loyer du Dollar sur l'ensemble de l'année 2018. Une attitude jugée "ridicule" par Trump, qui n'hésite pas à monter d'un ton dans ses critiques envers la puissante Banque Centrale... Cette dernière pourrait toutefois marquer une pause sur le premier trimestre 2019, tant les inquiétudes liées à la guerre commerciale sino-américaine sont fortes. Et tant elle génère d'inquiétudes sur un ralentissement de la croissance mondiale.

D'autant que deux chiffres statistiques majeurs chinois viennent d'apporter, très tôt ce matin, de l'eau au moulin des vendeurs. La production industrielle a nettement ralenti sa dynamique, en ne progressant "que" de 5.4% en rythme annualisé le mois dernier, contre une cible à 5.9% (croissance du mois d'octobre sur les mêmes bases). Par ailleurs, les ventes au détail pour le mois de novembre ont constitué également un déception relative, en progressant de 8.1% au mois de novembre, nettement sous les attentes (+8,8% en rythme annualisé).

Au chapitre macroéconomique, aucun écart par rapport au consensus à signaler hier matin pour les données finales de l'inflation en novembre, en France comme en Allemagne. De l'autre côté de l'Atlantique, forte baisse à signaler jeudi du côté des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, qui ont fondu à 206 000 unités sur la semaine du 03 au 09 décembre, à 20 000 unités sous le consensus.

Côté valeurs, Plastic Omnium (+6,98% à 20,61 euros) était très bien orienté, contre la tendance, contredisant son habitude actuelle d'amplifier à la baisse les variations de ces indices de références. Le groupe, dont l"activité est centré quasi exclusivement sur l'équipement automobile, a dévoilé mercredi des objectifs ambitieux à l'occasion de la journée investisseurs organisée à Compiègne.

Balyo (+4,80% à 2,95 euros), a poursuivi la prise de hauteur amorcée la veille.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indice sur actions ont clôturé la séance de jeudi en "ordre dispersé", le Dow Jones grappillant 0,29% à 24 597 points, et le Nasdaq Composite perdant 0,39% à 7 070 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, est resté stable à 2 650 points. A noter des volumes en net retrait pour l'ensemble de ces indices-baromètres.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1350$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52.20$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre une batterie d'indicateurs d'activité PMI dans les services et l'industrie ce matin en Europe. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro, en première estimation seront dévoilées à 10h00. A suivre pour les Etats-Unis, les ventes au détail à 14h30, et le rapport mensuel sur l'industrie à 15h15.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Sans aucune conviction, l'indice phare a donc achevé sa réaction technique de contestation, hier en venant combler intégralement le reliquat du gap baissier du 06 décembre, et en venant échouer contre sa moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), dont l'orientation demeure puissamment baissière. Une reprise de la pression vendeuse initiale est attendue dès ce vendredi. Progressivement, l'effet d'attraction du gap haussier ancien du 07 décembre 2016 va prendre corps. Sa borne basse vaut 4 640 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale V364S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5205.00
Support(s) :
4660.00 / 4473.00 / 4293.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : L'économie chinoise en perte de vitesse, la Bourse s'inquiète (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : L'économie chinoise en perte de vitesse, la Bourse s'inquiète (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+290.50 % vs +11.88 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat