Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

PLASTIC OMNIUM

POM - FR0000124570 SRD PEA PEA-PME
22.140 € -6.11 % Temps réel Euronext Paris

Plastic omnium : En réduisant ses investissements, Plastic Omnium compte booster sa trésorerie

jeudi 13 décembre 2018 à 10h42
Plastic Omnium bondit en Bourse après sa journée investisseurs

(BFM Bourse) - À l'occasion de son "Investor Day" organisé à Compiègne mercredi, Plastic Omnium a dévoilé sa stratégie de croissance sur la période 2019-2021.

L'action Plastic Omnium domine le palmarès du SRD jeudi matin peu après l'ouverture, avec un bond de 9,73% à 21,14 euros vers 9h30. Il s'agit également de la plus forte hausse quotidienne du titre depuis 2014 et l'équipementier automobile la doit aux objectifs ambitieux dévoilés hier à l'occasion de la journée investisseurs organisée à Compiègne.

Le groupe entend notamment surperformer la production automobile mondiale de 5 points par an à partir de 2019, tout en menant une politique de réduction des coûts et en portant une attention particulière à la génération de free cash-flow. Pour ce faire, Plastic Omnium a annoncé ramener son enveloppe d'investissement à 6% du chiffre d'affaires consolidé, contre 7-8% sur la période 2016-18, ce qui devrait accélérer sa génération de trésorerie de 200 millions d'euros par an.

2018, un environnement de marché complexe

Marquée par une augmentation croissante des risques macro-politiques et macro-économiques (guerres commerciales, Brexit, ralentissement de la Chine) se traduisant par des incertitudes et une volatilité accrues (monnaies, matières premières, etc.), l'année 2018 aura vu le marché automobile se dégrader au second semestre. D'autant qu'aux éléments déjà cités il faut ajouter le déclin du diesel et les nouvelles réglementations contraignantes en matière d'homologation des véhicules neufs en Europe (normes anti-pollution dites WLTP). Dans ce contexte, on a observé une décroissance du marché automobile mondial au second semestre (-3,2%) après une hausse de 2,2% sur les six premiers mois de l'année. Sur l'année, le marché a légèrement baissé (-0,5%).

Malgré cet environnement de marché délicat, l'équipementier automobile français a confirmé ses perspectives financières pour l'année en cours. Celles-ci prévoyaient une croissance du chiffre d'affaires de 5% minimum (10% en données consolidées), ce qui porterait les revenus du groupe à 8,9 milliards d'euros en données proforma, avec un résultat opérationnel comparable à celui de 2017 (615 millions d'euros à périmètre comparable) et un free cash-flow supérieur à "trois chiffres" (donc supérieur à 100 millions d'euros).

Objectifs ambitieux pour 2019-2021

Dans un contexte de marché qualifié de "volatil" par le groupe, ce dernier réaffirme son ambition en termes d'excellence industrielle avec le déploiement de l'industrie 4.0 au sein de ses usines (le groupe possède 122 usines réparties dans 26 pays, ndlr) sur la période 2018-2022. Grâce à une gestion prédictive de l'outil industriel du groupe, l'industrie 4.0 permettra de réduire les capitaux employés et d'améliorer la rentabilité de l'outil industriel du groupe.

"Fort d’un carnet de commandes sécurisé à 90% à l’horizon 2021" et de gains de parts de marché sur ses principales lignes de produits, Plastic Omnium "surperformera en moyenne de 5 points par an la production automobile mondiale sur la période 2019-2021" annonce le communiqué publié par l'équipementier automobile. Déjà n°1 mondial dans ses différents métiers (pare-chocs, systèmes à carburant et modules bloc-avant), le groupe entend renforcer ses positions avec 19% de part de marché attendues dans les pare-chocs en 2021 (contre 16% en 2018), 25% dans les systèmes à carburant (22% en 2018) et 18% dans les modules bloc-avant (contre 17% en 2018).

Grâce à la "montée en puissance de dix nouvelles usines", l'équipementier automobile français entend également renforcer son positionnement sur les marchés nord-américain et chinois, ainsi que sur le segment des véhicules SUV qui devrait représenter 48% du chiffre d'affaires du groupe à horizon 2021. Le groupe précise qu'il "va croître plus vite que ce segment". En juillet 2017, le PDG de Plastic Omnium, Laurent Burelle, avait déclaré aux Échos que les SUV représentaient 55% des ventes de l'équipementier.

Au final, sur la période 2019-2021, la société anticipe des résultats opérationnels en progression continue et soutenue"

Renforcer la stratégie d'innovation

Avec un "strict contrôle de ses coûts", le déploiement de l'industrie 4.0 et l'accélération de sa génération de trésorerie, Plastic Omnium souhaite se donner les moyens de "renforcer sa capacité d’innovation, pour répondre à l’accélération de la transformation technologique vers une voiture connectée, autonome et électrifiée".

À cet égard, Plastic Omnium rappelle qu'il emploie d'ores et déjà plus de 3 500 ingénieurs dans 24 centres de R&D (6% de son chiffre d'affaires) dans le monde, auquel s’ajoutent "100 millions d’euros dans la construction ou l’extension de 3 centres de R&D" en France, en Belgique et en Chine ainsi qu'un "écosystème de start-up" et des partenariats avec de grandes universités.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur PLASTIC OMNIUM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.70 % vs +35.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat