Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Ing et la caisse d'epargne font des remous
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 285.41 +0.14 % Temps réel Euronext Paris
5 272.86Ouverture : 5 285.63+ Haut : 5 270.32+ Bas :
+0.24 %Perf Ouverture : 5 277.88Clôture veille : 1 273 950 KVolume :

CAC 40 : Ing et la caisse d'epargne font des remous

(Tradingsat.com) - Le Cac 40 a terminé cette semaine sur une note positive de 4.68% mais au terme d'une nouvelle séance caractérisée par une forte volatilité. Entre les deux extrêmes, l'indice a oscillé de plus de 5.30%. Au cœur de cette volatilité, les dernières nouvelles tombées dans le secteur bancaire avec l'annonce d'une mauvaise opération dans le département "dérivés-actions" qui a entrainé une perte de 600 millions d'euros pour la Caisse d'Epargne et les indicateurs économiques du jour avec l'indice du Michigan qui est tombé au plus bas depuis sa création ainsi que les mises en chantier de logements revenues à leurs pires niveaux de 1991. Devant un tableau aussi noir, les opérateurs ont toutefois réussi à tenir le cap ce qui constitue une première indication plutôt positive mais qui est à confirmer cette semaine. Sur le plan des valeurs, Vallourec, Essilor ou Vinci ont encore abandonné plus de 4%. A l'inverse ArcelorMittal et GDF Suez ont bondi de plus de 10%. Dans le sillage de la reprise du brut, Total a avancé de 9.74%. Outre-Atlantique, le Dow Jones a connu un nouvel épisode de forte volatilité avec une baisse de près de 3% en première partie de journée suivie par une hausse de plus de 3% en seconde partie de séance avant une clôture en repli de 1.41%. Du côté des valeurs technologiques, le Nasdaq a profité de l'effet d'aubaine de Google dont les chiffres ont rassuré le marché. L'indice est venu flirter avec les 1800 points en hausse de 3.70% avant finalement d'annuler son avance en toute fin de séance et de clôturer sur une légère baisse de 0.37%. D'un côté plombés par les indicateurs économiques qui viennent chaque jour confirmer l'entrée en récession de nombre de pays et de l'autre côté animés par la tentation d'acheter des titres revenus à des niveaux d'achat plus qu'attractifs, les opérateurs ont donc été tiraillé, reste à savoir si les achats à bon compte vont pouvoir reprendre la main dans le sillage du milliardaire Warren Buffet qui a annoncé dans le New York Times qu'il était en train de faire son marché sur la place. A noter que ce week-end, Nicolas Sarkozy et Josée Manuel Barroso sont allés chercher chez Georges W. Bush à Camp David la tenue d'une série de sommets internationaux sur la crise financière. Concernant les derniers épisodes dans le secteur bancaire, l'Etat néerlandais va remettre la main à la poche, après avoir injecté 16.8 Milliards d'euros dans le groupe Fortis, c'est au tour de la banque ING qui a besoin de 10 Milliards d'euros pour renforcer ses capitaux propres. Au sujet de la Caisse d'Epargne, ses trois principaux dirigeants ont annoncé leur démission à la suite du conseil de surveillance extraordinaire qui s'est tenu en fin de week-end.

Graphiquement après être revenu au contact des 3200 points, l'indice a peu à peu réussi à se détacher de ce seuil pour réintégrer les 3300 points en clôture. Le scénario d'un nouveau rebond même s'il n'est pas encore validé reste toujours d'actualité. La situation reste donc propice pour assister à une nouvelle vague de reprise au-dessus de la moyenne mobile à 10 jours, vers 3460 points, ce qui nourrirait l'espoir de prochaines oscillations positives en direction des 3767 points. Dans le même temps, le cours achèverait une formation graphique positive en double creux ce qui serait de bon augure pour la suite du mouvement mais nous n'en sommes pas encore là…En revanche si le marché fluctuait au grès des hésitations des opérateurs, la situation pourrait redevenir préoccupante au-dessus des derniers planchers à 3048 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3400 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3250 points relancerait la pression vendeuse.

Concernant l'agenda macro-économique, l'actualité se résumera à la publication à 16h de l'indice de Conference Board de confiance des ménages. En revanche la saison des résultats bat son plein et les investisseurs seront particulièrement attentifs aux stratégies mises en place pour traverser la crise actuelle.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Ing et la caisse d'epargne font des remous (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Ing et la caisse d'epargne font des remous (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...