Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Excès de volatilité avant le g20
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 196.34 +0.12 % Temps réel Euronext Paris
5 181.15Ouverture : 5 218.56+ Haut : 5 175.10+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 5 190.17Clôture veille : 1 156 140 KVolume :

CAC 40 : Excès de volatilité avant le g20

(Tradingsat.com) - L'ouverture en baisse de 1.20% de la place parisienne suivie quelques minutes après par une reprise contre les 3260 points en hausse de 0.85% a donné le ton à cette séance de jeudi caractérisée par l'incertitude et la volatilité. L'indice a en effet oscillé en dents de scie dans l'attente de l'ouverture des marchés américains. Ces derniers ont débuté la séance dans les mêmes conditions : tantôt à la hausse, tantôt à la baisse, Nasdaq et Dow Jones sont dans un premier temps restés très nerveux. Cette indécision a dominé dans un contexte où les derniers chiffres macro-économiques ont mis en évidence une situation contrastée avec certes une hausse plus importante que prévue des inscriptions hebdomadaires au chômage mais aussi un déficit commercial qui s'est quelque peu réduit sur le mois de septembre. Sur le plan des entreprises, les opérateurs étaient aussi partagés entre la publication de résultats supérieurs aux attentes du géant Wal-Mart contrebalancée par une révision à la baisse des objectifs d'Intel. A Paris les valeurs du Cac 40 se sont partagés équitablement les deux tableaux de palmarès avec 22 titres à la hausse comme Alstom (+5.45%), GDF-Suez (+4.97%) et 18 titres à la baisse comme Société Générale (-6.10%) ou PPR (-5.25%). En deuxième partie de séance et malgré plusieurs retours à l'équilibre, le Cac 40 a conservé le territoire haussier pour finalement clôturer sur une petite reprise de 1.10% à 3269 points dans un volume encore bien modeste de seulement 3.7 Milliards d'euros. Aux États-Unis, les marchés ne savaient visiblement plus trop où ils en étaient, après une ouverture hésitante et une première partie de séance qui s'est soldée sur un plongeon de 3.80% pour le Dow Jones et de 4.70% pour le Nasdaq, les marchés ont fait volte face et portés par une pression acheteuse d'une puissante impressionnante ont clôturé sur des rebonds de respectivement 6.67% et 6.50%. Les raisons de cet « affolement » haussier en seconde partie de séance ne sont pas vraiment identifiées et c'est en fait une déferlante d'achats à bon compte qui a gagné les marchés. Ce retour de la volatilité n'a pas épargné le pétrole qui après avoir enfoncé les 55$ le baril a donné un sérieux coup de rein pour revenir accrocher le 60$. A la veille du G20 qui réunira pays industrialisés et émergents pour trouver des solutions afin d'amortir la crise mondiale qui sévit, les bourses asiatiques ont terminé cette semaine sur une note positive, le Nikkei s'est ainsi accordé un rebond de 2.72% qui est toutefois à remettre dans son contexte après une chute de plus de 9% sur les trois séances précédentes.

Graphiquement, la chute du Cac 40 en première partie de séance jeudi a permis le recouvrement pratiquement intégral du gap laissé ouvert à 3176 points fin octobre. Le rebond qui s'en est suivi replace l'indice au centre de sa configuration de consolidation sans qu'aucune réelle tendance ne puisse se dégager. Si avec la puissante reprise des marchés américains hier, la hausse devrait l'emporter aujourd'hui en direction d'une zone de résistance constituée par les moyennes mobiles à 20 et 10 jours, vers 3380/3450 points, la situation restera malgré tout incertaine. En effet sans retour en force des volumes de transactions, le mouvement de rebond demeure précaire d'autant qu'il reposera probablement sur une base fragilisée par un large gap qui risque d'être laissé à l'ouverture ce matin.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis haussier sur la séance à venir. Seul un retour sous les 3250 points relancerait la pression vendeuse.

Une batterie de statistiques est attendue ce vendredi pour clôturer la semaine. En premier lieu le PIB pour le troisième trimestre en France publié à 7h50 s'est établi à +0.14%, préservant in extremis l'économie de la récession, il faudra attendre 11h pour connaître une première estimation de la zone Euro. Ensuite à 14h30, les prix à l'import ainsi que les ventes de détails seront dévoilés, suivis à 16h par les stocks des entreprises ainsi que par l'indice de confiance de l'Université du Michigan. Côté sociétés la journée sera également particulièrement chargée, avec la publication d'une avalanche de résultats pour le troisième trimestre, les principaux groupes concernés sont EADS, Vinci, Bouygues, Thalès ou encore Vallourec, mais nombre de mid-cap vont aussi communiquer sur leur santé économique et financière.

Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Excès de volatilité avant le g20 (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Excès de volatilité avant le g20 (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI