Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 108.98 +2.03 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Echec cuisant du plan de sauvetage des «big three»

vendredi 12 décembre 2008 à 08h03

(BFM Bourse) - Mauvais début de séance ce jeudi pour le Cac 40 qui est rapidement passé sous la barre des 3300 points pour tomber avant 10h sur les 3263 points, en repli de 1%. La séance a ensuite été particulièrement hésitante avec quelques oscillations en territoire positif avant que la situation ne rebascule à la baisse peu après la publication de mauvais chiffres notamment sur le chômage aux États-Unis. L'annonce d'une nette aggravation du déficit budgétaire américain sur le mois d'octobre a aussi contribué à plomber l'ambiance et les indices américains ont démarré la journée dans le rouge avant de tenter un retour à l'équilibre. Du côté de la place parisienne et au terme d'une séance où l'indice aura finalement joué aux montagnes russes, le Cac 40 a lâché 0.43% préservant in extrémis le seuil des 3300 points mais dans un volume toujours très faible de seulement 2.9 Milliards d'euros. Sur le plan des valeurs, EADS a accusé un repli de 4.38%, ArcelorMittal n'était guère mieux loti avec une chute de 4.05% alors que le géant de l'acier s'est engagé dans un vaste plan de restructuration entrainant fermeture de sites et vague de licenciements. Aux États-Unis, la pression baissière s'est intensifiée en deuxième partie de séance alors que les inquiétudes restaient vives quant à l'avenir des trois géants de l'automobile, General Motors a lâché plus de 10% en clôture. Le Dow Jones a terminé proche de ses plus bas journaliers à -2.24% et le Nasdaq s'est enfoncé de 3.68%. Tard dans la nuit, la nouvelle est tombée et contre toute attente, le texte sur le plan de soutien au secteur automobile a capoté au Sénat après que les syndicats aient refusé une importante baisse de salaire prônée par les Républicains. Cet échec peut être lourd de conséquence quand on sait que Chrysler serait à court de liquidités dès la fin du mois et réactive ainsi le spectre du dépôt de bilan des constructeurs de Détroit. La réaction ne s'est pas fait attendre en Asie où les places ont plongé à l'image de Hong-Kong qui perdait plus de 6% en séance et de la clôture du Nikkei à -5.56%.

Graphiquement l'indice a plafonné sous une résistance légèrement retracée à 3343 points. Au regard des dernières bougies, le marché risque de manquer de puissance pour amplifier sa reprise. L'hypothèse privilégiée est plutôt celle d'une phase de stabilisation mais qui pourrait s'étendre jusque sur une zone de support constituée par les moyennes mobiles à 10 et 20 jours, vers 3200/3170 points. La pente de ses moyennes, quasiment à l'horizontal, confirme le scénario d'une consolidation qui prendrait toutefois un biais baissier plus inquiétant en cas de passage de l'indice sous un gap à 3128 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif sur la séance à venir. Seul un franchissement des 3343 points raviverait la tension à l'achat.

Concernant les rendez-vous macro-économiques du jour, ceux-ci seront nombreux avec la production industrielle de la zone Euro à 11h, les ventes de détail et l'indice des prix à la production à 14h30, l'indice de confiance de l'Université du Michigan à 15h55 et enfin à 16h les stocks des entreprises.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

Graphique en données horaires

CAC 40 : Echec cuisant du plan de sauvetage des «big three» (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Echec cuisant du plan de sauvetage des «big three» (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+304.90 % vs +2.77 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat