Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Du sursis pour gm et chrysler
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 133.43 -1.03 % Temps réel Euronext Paris
5 144.03Ouverture : 5 144.03+ Haut : 5 105.72+ Bas :
-0.21 %Perf Ouverture : 5 186.95Clôture veille : 1 681 330 KVolume :

CAC 40 : Du sursis pour gm et chrysler

(Tradingsat.com) - Alors que les bancaires avaient été à la source du dernier mouvement de rebond enclenché il y a près d'un mois, ces mêmes valeurs ont opéré un brutal revirement de tendance faisant basculer les marchés dans le rouge. La raison de ce désamour soudain est à chercher du côté des derniers chiffres sur l'activité du mois de mars. Si les mois de janvier et février avaient fait miroiter un redressement, le dernier mois est venu tempérer le retour à l'optimisme entraînant avec lui une bonne partie de la côte. De plus d'autres nouvelles sont venues entretenir le pessimisme ambiant comme la prise de participation de l'Etat allemand dans la banque Hypo Real Estate, l'annonce prochaine de probables dépréciations pour le groupe suisse UBS, ou encore la mise en place d'un sauvetage d'une Caisse d'Epargne locale par le gouvernement espagnol. Le Cac 40 mal orienté à l'ouverture ce lundi a accentué son repli en cours de journée alors que les nouvelles étaient particulièrement mauvaises sur le front automobile. Ce département a été singulièrement attaqué tandis que les opérateurs ont appris dans la matinée que les plans de restructurations concoctés par les constructeurs automobiles américains avaient été recalés par l'administration Obama. Or le locataire de la Maison Blanche s'est montré particulièrement ferme vis-à-vis des constructeurs laissant un sursis d'un mois à Chrysler afin qu'il ficelle un partenariat avec Fiat. Concernant General Motors (-25.41%), le groupe de Detroit a deux mois pour revoir sa copie sans quoi la firme pourrait se voir contrainte de se mettre sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites. Dans ce climat particulièrement pesant, la pression baissière s'est largement imposée entrainant l'indice en clôture sur les 2719 points en repli de -4.30% dans un volume fébrile de seulement 2.4 Milliards d'euros. Deux rescapés ont figuré au palmarès des hausses, il s'agit de Pernod Ricard (+0.89%) et Sanofi-Aventis (+0.84%). En revanche, le tableau des baisses était particulièrement garni au premier rang duquel figurait Renault (-8.08%) ou Crédit Agricole ( -7.85%). Dès leur ouverture, les marchés US se sont laissés emporter dans une forte spirale baissière, abandonnant au pire de la journée -4.30% pour le Dow Jones et -3.90% pour le Nasdaq avant une clôture respectivement en recul de -3.27% et -2.81%. Le secteur bancaire a été refroidi par les propos tenus ce week-end par Timothy Geithner qui a affirmé que les établissements auraient besoin d'aides supplémentaires sachant que sur les 700 Milliards de dollars du plan Tarp déjà été mis sur la table en octobre, 80% ont déjà été engloutis sans que des résultats réels et sérieux de reprises aient pu être véritablement constatés. Citigroup et Bank of America ont continué dans les excès pour respectivement lâcher -11.80% et -17.85%.

Graphiquement le retournement de tendance est brutal, en laissant un gap à 2823 points, le Cac 40 a d'une traite rejoint la borne basse de ce qui pourrait constituer un petit canal de consolidation. Mais pour que cette figure se confirme, il faudrait que le Cac 40 réagisse vivement aux abords des 2720 points, or rien n'est moins sûr. Si ce niveau cédait ainsi que celui d'un support à 2695 points, la situation deviendrait alors plus préoccupante et les chances de voir l'indice repartir sur sa vague de rebond enclenchée en début de mois s'éloigneraient sérieusement. Il faudrait alors retenir le scénario d'une dégradation en direction d'un prochain support donné à 2595 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 2784 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 2695 points relancerait la pression vendeuse.

L'agenda d'aujourd'hui s'articulera autour de deux indicateurs : l'indice de PMI de Chicago à 15h45 et l'indice de Conference Board de confiance des ménages à 16h.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Du sursis pour gm et chrysler (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Du sursis pour gm et chrysler (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI