Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 007.14 -0.84 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Digestion des cours, à proximité des 5 000 points

vendredi 1 février 2019 à 08h32

(BFM Bourse) - A l'issue d'une séance qui a soufflé le chaud et le froid, le CAC 40 est parvenu à se hisser en territoire positif jeudi (+0,36%) sans pour autant dépasser formellement, en données de clôture, le seuil hautement symbolique des 5 000 points (4 992 points). Dans un marché encore contrarié par des dossiers interminables à l'issue incertaine (Brexit, négociations commerciales sino-américaine), les gérants se sont appuyés sur l'attitude "colombe" de la Fed mercredi, à l'issue d'une réunion clef du Comité de politique monétaire, et d'une batterie de résultats trimestriels rassurants.

Au chapitre macroéconomique, les opérateurs ont pris connaissance hier en particulier du taux de chômage en Italie: 10.3%, battant la cible significativement (10.5%). A l'échelle de la Zone Euro dans son ensemble, le taux de chômage reste stable à 7.9% de la population active, avec des disparités encore criantes entre les différents Etats-membres. La croissance du PIB en Zone Euro est par ailleurs ressorti en progression de 0.2% en rythme trimestriel au T4, conforme aux attentes.

De l'autre côté de l'Atlantique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 21 au 27 janvier, sont ressorties en hausse de plus de 50 000 unités d'une semaine sur l'autre, alors que les économistes et analystes interrogés anticipaient une hausse de 15 000 seulement. Par ailleurs, l'indice du coût du travail n'a pas atteint, de peu, la cible pour le dernier trimestre 2019, en croisant de 0.7% en rythme trimestriel. Enfin, l'indice d'activité PMI de Chicago a reflué massivement, à 56.7 points, au plus bas depuis janvier 2017.

Côté valeurs, Vallourec (-8,05% à 1,5700 euro) a décroché, en réaction à des informations de Bloomberg, affirmant que certains créanciers du géant français des tubes sans soudure chercheraient à céder leur dette en raison de craintes sur les capacités du groupe à respecter ses engagements financiers.

Elis a gagné 2,24% à 14,13 euros, avec une accélération de la croissance organique à +3% au dernier trimestre.

Latécoère a bondi de 5,41% à 3,115 euros, soutenu par un excellent quatrième trimestre.

Puissant rebond également pour Manitou (+9,47% à 26,60 euros), dans des volumes épais. Le groupe a vu son chiffre d'affaires bondir de 18% à 1,9 milliard d'euros en 2018. Pour 2019, Manitou table sur une nouvelle progression de 10%.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont une nouvelle fois terminé la journée en "ordre dispersé", le Dow Jones (-0,06% à 24 999 points) terminant dans le rouge en grande partie en raison de DuPont, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, parvenant à gagner 1,37% à 7 281 points. Le S&P 500, qui a signé sa meilleure performance mensuelle depuis octobre 2015, a gagné 0.86% à 2 704 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1440$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 53.80$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre en priorité le rapport NFP (NonFarm Payrolls) sur l'emploi au mois de décembre aux Etats-Unis, à 14h30. A suivre également, tout au long de la journée une batterie d'indicateurs d'activité manufacturiers, de part et d'autre de l'Atlantique. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro sont attendues à 11h00. Toujours en Zone Euro, la première estimation de l'indice des prix à la consommation est prévue à 11h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici pour rappel et suivi les éléments techniques que nous proposions hier avant l'ouverture du marché:

En débutant la séance sur ses points bas exactement, et en la terminant sur ses points hauts exactement, le CAC a tracé mercredi, dans des volumes encore timides bien qu'en hausse, une bougie remarquable en marubozu, juste sous la borne basse du gap baissier du 05 décembre, gap qui "contient" le seuil hautement symbolique et psychologique des 5 000 points. Un effet d'aspiration de ce gap est attendu ce jeudi. La confrontation avec la moyenne mobile à 100 jours (en orange) sera déterminante.

Il n'y a pas eu dépassement franc, en données de clôture, de la zone des 5 000 points. Par ailleurs, le gap évoqué a été juste comblé, il n'a pas accéléré une émancipation des cours. L'engagement dans une phase de digestion est pour l'heure l'option privilégiée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5081.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4730.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8306S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5081.00 / 5205.00 / 5445.00
Support(s) :
4730.00 / 4555.00 / 4473.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Digestion des cours, à proximité des 5 000 points (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Digestion des cours, à proximité des 5 000 points (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.90 % vs +0.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat