Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Des prises de profits ponctuelles et contenues
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 387.38 +1.34 % Temps réel Euronext Paris
5 330.05Ouverture : 5 389.32+ Haut : 5 327.03+ Bas :
+1.08 %Perf Ouverture : 5 316.01Clôture veille : 3 063 560 KVolume :

CAC 40 : Des prises de profits ponctuelles et contenues

(Tradingsat.com) - Dans un contexte géopolitique qui invite à un peu plus de prudence, le marché parisien a pris quelques bénéfices ponctuels mercredi, le CAC clôturant en baisse modérée de 0,17% à 5 471 points. Les investisseurs gardent un oeil attentif à la suite de la tournée diplomatique de Donald en Asie, en surveillant ses en particulier les contrats commerciaux et ses propos sur la Corée du Nord. Par ailleurs, les tensions géopolitiques au Moyen Orient, nées de la purge anti-corruption sans précédent initiée par le Prince héritier d'Arabie Saoudite, continuent de raffermir par ricochets, les cours du brut.

Au chapitre macroéconomique, hier matin les opérateurs ont pris connaissance du déficit du commerce extérieur français s'est creusé au mois de septembre, mais sans écart par rapport aux attentes moyennes des économistes interrogés. Pour rappel, mardi, les chiffres décevants sur la production industrielle allemande ont pesé sur la monnaie unique. Sur le mois de septembre, la production industrielle de la première économie de la Zone Euro a fléchi de 1.6% en rythme mensuel, alors qu'en moyenne les économistes interrogés tablaient sur un repli limité à 0,7%. Les ventes au détail ont en revanche dépassé très légèrement la cible sur l'ensemble de la Zone Euro, sur le mois de septembre.

Côté valeurs, Ubisoft a bondi de 9,25% à 71,10 euros dans le sillage de la publication de ses trimestriels. Le premier éditeur français de jeux vidéos a vu son chiffre d'affaires progresser de 65,7% à 466,2 millions d'euros de avril à septembre. Sur le seul deuxième trimestre, le créateur de la franchise Assassin's Creed a fait même mieux avec une croissance de 85,8%.

GTT a gagné 5,11% à 43,51 euros. La société d'ingénierie spécialiste des systèmes de confinement à membranes dédiés au transport et au stockage du gaz liquéfié a été choisie par le chantier Hudong-Zhonghua Shipbuilding et par l’armateur CMA CGM pour la conception des réservoirs cryogéniques de 9 porte-conteneurs propulsés au GNL. Les livraisons de ces navires s’échelonneront entre fin 2019 et fin 2020.

JCDecaux a gagné 3,97% à 34,155 euros, à la suite de la publication de ses derniers chiffres d'activité trimestrielle. Le numéro 1 mondial de la communication extérieure a vu son chiffre d'affaires progresser de +2,4% à 812 millions d'euros au troisième trimestre 2017, avec une croissance organique (périmètre et taux de change constant) de +4,9%, meilleure qu'attendue.

Crédit Agricole a perdu 3,16% à 14,26 euros pénalisé par des performances jugées décevantes dans ses activités de marché et sa banque de détail au troisième trimestre. A l'inverse, Natixis (+2,34% à 6,765 euros) a dégagé sur le trimestre écoulé un bénéfice net de 383 millions d'euros, contre 352 millions d'euros anticipés par le consensus, pour un profit opérationnel de 619 millions d'euros, contre 586 millions d'euros attendu.

Enfin, Valneva a terminé la séance de mercredi en nette hausse de 4% à 2,86 euros, profitant de l'annonce de la signature d'un contrat de 39,6 millions de dollars avec le Département de la Défense américain pour la fourniture de son vaccin contre l`encéphalite japonaise IXIARO.

De l'autre côté de l'Atlantique, séance poussive qui a finalement abouti à une clôture en hausse des principaux indices sur actions de la cote, à l'image du Dow Jones (+0,03% à 23 563 points) ou du Nasdaq Composite (+0,32% à 6 789 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,14% à 2 594 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1610$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 56,90$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre les prévisions économiques en Zone Euro à 11h00, l'estimation du PIB (NIESR) au Royaume-Uni à 14h30, ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Un mouvement de consolidation, avec quelques prises de profits tout à fait contenues, est en place depuis trois séances sur le marché parisien. Ce mouvement a permis un comblement intégral du gap du 27 octobre, que nous mettions sous surveillance. Et dans l'immédiat, l'intégralité du mouvement de consolidation s'est effectué au-dessus du corps de la bougie du 26 octobre.

Un mouvement de prudence qui ne remet pas en cause la puissance de la confirmation de fond. Le message technique haussier principal reste clair: en s'affranchissant nettement jeudi 26/10 d'une figure de latéralisation tracée depuis le 4 octobre, l'indice s'est libéré d'une résistance, jusqu'à venir tracer des sommets inédits depuis janvier 2008, soit près d'une décennie. Nous sommes donc dans le cadre d'un épisode baissier ponctuel qui s'inscrit dans un mouvement général puissamment haussier.

Cette relance du mouvement haussier après une consolidation à plat, sans aucun retracement, montre toute la puissance de la configuration graphique depuis sa sortie de canal baissier, sur gap de rupture (breakaway gap) le 11 septembre. A noter la confirmation par les volumes d'échanges, qui sont restés fermes jeudi 26 octobre, et par la structure de la bougie tracée, allongée et quasi sans mèche, dite en marubozu blanc selon la nomenclature japonaise consacrée. Cette absence de prise de bénéfices à ce stade caractérise la puissance de la motivation du camp acheteur, et toute son impatience dans sa démarche de renforcement de positions.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5536.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5413.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale H163S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5536.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5413.00 / 5338.00 / 5248.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 3 % / 5 %
  • Ecart(s) support : 0 % / -1 % / -3 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Des prises de profits ponctuelles et contenues (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Des prises de profits ponctuelles et contenues (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...