Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 207.24 -4.30 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Défi technique des 6 065 points

vendredi 10 janvier 2020 à 08h34

(BFM Bourse) - Sur fond d'apaisement sur le front géopolitique au Moyen Orient, le CAC 40 est parvenu à grappiller 0,19% à 6 042 points jeudi. Le président des Etats-Unis a certes annoncé de nouvelles sanctions économiques contre la République islamique, mais n'a pas évoqué de réponse militaire, éloignant pour l'heure le spectre d'une escalade militaire dans cette zone du monde pour le moins explosive.

Autre motif de réjouissance pour les investisseurs, et non des moindres : la concrétisation prochaine de la signature programmée le 15 janvier de l'accord commercial partiel entre la Chine et les Etats-Unis. Le ministère chinois du Commerce a confirmé que le vice-Premier ministre Liu He se rendrait à Washington du 13 au 15 janvier pour signer l'accord préliminaire (dit de phase I) conçu comme une trêve dans la guerre commerciale sino-américaine.

Au chapitre statistique, la première puissance économie de la Zone Euro continue de créer une relative inquiétude, avec la publication hier d'une contraction de l'excédent commercial (+18.3 Milliards d'euros en novembre), contre +20.4 en octobre, sous les attentes. En revanche, l'emploi en Zone Euro rassure avec une confirmation de la stabilisation du taux de chômage à 7,5% de la population active, à la faveur en particulier d'une légère baisse du chômage italien.

Côté américain, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 30 décembre 2019 au 05 janvier 2020 sont ressorties en baisse, battant la cible, à 214 000. Pour rappel hier, l'enquête ADP (cabinet RH) a mis en évidence la création de 202 000 postes dans le secteur privé (hors agriculture) sur le mois de décembre. La cible à 160 000 a été très largement battue.

Côté valeurs, deux dossiers se sont particulièrement distingués jeudi:

1) DBV Technologies tout d'abord (+14,17% à 23,04 euros), avec plus d'un million de titres échangés: la société a observé des effets positifs à long terme de son produit phare contre l'allergie à l'arachide Viaskin Peanut, dans la continuité de l'essai de phase 3.

2) AB Science ensuite (+20,95% à 6,35 euros), après une autorisation par la FDA (Food & Drugs Administration) d'une étude dans le traitement du cancer de la prostate métastatique hormono-résistant.

Sur le compartiment A de la cote (grosses capitalisations), Air France dominait les débats, sous les effets conjugués d'un arrêt de l'ébullition sur les cours du brut avec l'apaisement géopolitique, et de la publication d'une bonne dynamique de son trafic passager pour le mois de décembre.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont montré de bonnes dispositions jeudi, à l'image du Dow Jones (+0,74% à 28 956 points) ou du Nasdaq Composite (+0,81% à 9 203 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,67% à 3 274 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1110$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 59.40$.

A l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité le rapport fédéral sur l'emploi américain au mois de décembre (rapport NFP, Non Farm Payroll) à 14h30. A suivre également la dynamique de la production industrielle française à 08h45.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le mode "consolidation" adopté par le CAC 40 sur les deux dernières séances de l'année, avec en particulier un passage en deçà du seuil psychologique des 6 000 points n'aura au final pas illustré un quelconque essoufflement dans l'effort haussier de fond.

Le déroulé même de la séance de lundi 06/01, que résume parfaitement la structure de la bougie en marteau a montré toute la résilience de l'indice à ce stade.

L'appétit des acheteurs reste finalement, à ce stade, insatiable. Comme nous le précisions dans nos précédentes analyses, le décrochage très ponctuel des 02 et 03 décembre n'a aucunement remis en doute la qualité du biais de fond. Il a défini le cadre d'une respiration, qui au final aura été de très courte durée.

Cet épisode, du point de vue de la psychologie de marché, a répondu point par point dans son déroulé à l'épisode qui a suivi le décrochage ponctuel lui aussi, des 1er et 02 octobre. On remarquera dans les deux cas l'inflexion haussière rapide de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) et le caractère imperturbable de la courbe de tendance de fond, la moyenne mobile à 100 jours (en orange).

Le mouvement de rally de fin d'année, est amené à se poursuivre au tournant de l'année.

Voilà pour le cadre de fond, inchangé.

Avis positif à l'échelle de la séance à venir, avec une navigation en direction des 6 065 points, qui progressivement vont s'affirmer en résistance de court terme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 6000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale Q931S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
6065.00 / 6578.00
Support(s) :
6000.00 / 5942.00 / 5725.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Défi technique des 6 065 points (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Défi technique des 6 065 points (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.50 % vs -15.37 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat