Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 569.67 -0.03 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Cruel manque de certitude sur le dossier commercial

mercredi 13 novembre 2019 à 08h33

(BFM Bourse) - Tout n'est évidemment pas si simple sur le dossier commercial et le chemin tout tracé qui consistait jusqu'alors à attendre sereinement la signature d'un premier accord bilatéral entre Trump et Xi, s'avère sinueux. Hier le CAC 40 parvenait à grappiller 0,44% à 5 919 points, inscrivant par là même une 12ème séance positive sur une série de quatorze. La prudence devrait dominer le début de séance ce mercredi.

Sur le principal front commercial, Pékin avait affirmé jeudi s'être mis d'accord avec Washington pour une levée "par étapes" de leurs droits de douane mutuels, "au fur et à mesure de la progression vers un accord" final, mais Donald Trump a douché l'optimisme des marchés, vendredi soir et samedi, en déclarant n'avoir "donné son accord à rien".

Ce week-end, Donald Trump a en effet démenti avoir donné son aval à la levée de la totalité des droits de douane imposés progressivement depuis mars 2018 sur un grand nombre de marchandises chinoises. Selon le Président des Etats-Unis, la Chine est davantage demandeuse d'un accord qu'il ne n'est lui-même. Dans le même temps ou presque, il a reconnu que les discussions allaient moins rapidement qu'il ne l'espérait. Tout en indiquant étudier plusieurs lieux sur le sol américain pour une prochaine signature...

Voici une source d'usure nerveuse pour les marchés, et de potentielle déception...

Au chapitre macroéconomique et statistique, les opérateurs auront apprécié le très attendu indice ZEW de confiance des investisseurs en Allemagne, première puissance économique de la Zone Euro. L'indice est certes ressorti formellement en territoire négatif ce mois-ci (-2.1) mais très largement au-dessus des attentes (-13.2) et du mois précédent (-22.8). Il rejoint ainsi ses niveaux de mai en sortant la tête hors de l'eau. Remontée spectaculaire également du ZEW à l'échelle de l'ensemble de l'union monétaire, bien aidée par la composante essentielle allemande, à -1.0 largement au-dessus de la cible.

Outre Atlantique, pas grand chose à se mettre sous la dent ce mardi côté statistique. Seul l'indice NFIB des petites entreprises, sans écart au consensus, figurait au programme. L'agenda, quasi vide depuis le début de semaine, s'enrichit soudainement dès ce mercredi (voir plus bas). Pour consulter l'intégralité de notre calendrier économique, rendez-vous ici.

Côté valeurs, la star du jour mardi 12 novembre est sans conteste Iliad (+20,19% à 114,25 euros), avec la publication de ses trimestriels, de ses objectifs et l'annonce d'un OPRA de 1,4 Milliard d'euros (projet d'offre publique de rachat de ses propres actions).

Renault (-1,03% à 45,69 euros) a connu une séance compliquée après l'avertissement (warning) de son principal partenaire au sein de l'alliance: Nissan.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices ont terminé en territoire vert pour une poignée de points, voire stable comme le Dow Jones (27 691 points). Le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, a grappillé 0,26% à 8 486 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,16% à 3 091 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1010$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 56.50$.

A l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité les différents indices des prix à la consommation aux Etats-Unis à 14h30. A suivre également la production industrielle en Zone Euro à 11h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare de la cote tricolore a réalisé une extension haussière significative depuis le début de la semaine passée, dans des volumes discrets au départ, puis de plus en plus consistants, libérant son énergie acheteuse après franchissement de résistance. Une phase de respiration des cours, à court terme, est l'option privilégiée. C'est la condition nécessaire à une nouvelle accumulation d'énergie. Avis neutre à l'échelle de la séance à venir.

La structure-même de cette consolidation (diamant, à plat, vaste triangle, avec plus ou moins de "retracement", dynamique des volumes, etc...) sera prédictive.

L'engagement dans cette phase de respiration est imminent.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 6000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C529S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
6000.00
Support(s) :
5700.00 / 5612.00 / 2393.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Cruel manque de certitude sur le dossier commercial (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Cruel manque de certitude sur le dossier commercial (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -8.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat