Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ILIAD

ILD - FR0004035913 SRD PEA PEA-PME
167.800 € +2.35 % Temps réel Euronext Paris

Iliad : Déçu du récent parcours d'Iliad, Xavier Niel met la main à la poche pour doper le cours

mardi 12 novembre 2019 à 11h15
Xavier Niel met la main à la poche pour tripler le dividende versé aux actionnaires

Grâce au soutien de son fondateur et premier actionnaire, Iliad va offrir à ses actionnaires un rendement considérablement amélioré. Les porteurs pourront, au choix, empocher du cash en échange d'une partie de leurs titres, demeurer en position pour profiter d'un dividende relevé, voire renforcer leur participation, ainsi que Xavier Niel lui-même envisage de le faire.

L'effet d'annonce dans toute sa splendeur. Alors qu'Iliad a connu depuis mai 2017 une spectaculaire érosion de sa valeur boursière, de l'ordre de 70%, le projet d'offre publique de rachat d'actions (OPRA) sur près de 20% du capital entraîne un rebond de 17% à 111,95 euros mardi vers 10h00. L'opération revalorisation enclenchée par Xavier Niel, disposé à payer 120 euros par action pour se renforcer, permet ainsi d'ores et déjà de faire remonter l'action à son meilleur niveau depuis janvier dernier.

La maison mère de Free a tout d'abord fait état mardi matin d'un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes des analystes de 1,336 milliard d'euros, en amélioration de 8,1% grâce à la poursuite d'une bonne dynamique commerciale en Italie (+137%, avec désormais 4,54 millions d'abonnés) et à une accélération de la croissance en France (+3,3%) "dans un marché français très concurrentiel, mais toutefois moins agressif qu’il y a un an", constate le groupe.

Compte tenu de ces bonnes performances opérationnelles, le groupe confirme l’ensemble des objectifs, aussi bien pour l'exercice en cours que ceux relatifs à son plan stratégique Odyssée 2024. En particulier, Iliad confirme la mise en place d’une politique de dividende de 2,60 euros par action. Si le coupon versé par l'opérateur télécom a régulièrement augmenté ces dernières années (de 37 centimes au titre de 2012, année du lancement de Free Mobile, à 90 centimes pour 2018), ce niveau de rémunération marque un bond en avant (pratiquement multiplié par trois en un an donc).

La direction insiste sur le fait qu'un tel montant est appelé à devenir la norme pour les années suivantes tandis qu'Iliad est entré dans un nouveau cycle de croissance "basé sur une accélération sans précédent sur la Fibre, une poursuite de la montée en puissance sur la 4G et la forte croissance des activités en Italie".

En parallèle, Iliad dévoile une vaste opération financière par laquelle le groupe va engager le rachat de près de 20% de son propre capital, à 120 euros l'action. Un prix qui représente une prime de 26% par rapport à la dernière clôture, de 38% par rapport au cours moyen pondéré des trois derniers mois, et de 62% par rapport au plus bas de 74,20 euros touché lors de la séance du 10 septembre et qui marquait un plancher jamais vu depuis 2010.

C'est pour Xavier Niel une façon d'offrir aux actionnaires mécontents de la chute du titre (-38,6% en 2018, -22,5% depuis le début de 2019 avant cette annonce) la possibilité d'alléger leur position en empochant des liquidités immédiates. Le groupe va ainsi racheter pour 1,4 milliard d'euros de ses propres titres à ce prix, soit 19,73% du capital. L'opération devrait avoir lieu le mois prochain.

En dehors des parts de Xavier Niel et d'autres dirigeants du groupe, détenant au 31 décembre dernier 56,76% du capital, 43,24% des actions sont aux mains du public. Cela veut dire que si la totalité de ces titres étaient présentés à l'OPRA, un peu moins d'une sur deux (45%) serait reprise. Mécaniquement, moins il y aura d'actionnaires à demander le rachat de leurs titres (ou s'ils n'apportent qu'une partie de leur ligne à l'offre) et plus le taux d'actions rachetées sera élevé.

L'OPRA sera entièrement financée par une augmentation de capital, d'un montant et d'un prix symétrique, garantie par Xavier Niel sur son patrimoine personnel. Plutôt que de vendre ses titres à l'OPRA, le dirigeant est donc au contraire prêt à se renforcer (théoriquement jusqu'à un maximum de 72% du capital). L'augmentation de capital devrait s'opérer quant à elle en janvier 2020. Ouvrant donc la possibilité aux investisseurs qui le souhaitent de suivre l'exemple du fondateur et se renforcer sur Iliad pour profiter du rendement attendu ces prochaines années.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ILIAD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.40 % vs -3.31 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat