Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 594.24 +0.54 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Crainte, nervosité, indécision, mais pas de peur panique à ce stade

mercredi 28 août 2019 à 08h31

(BFM Bourse) - L'indice CAC a timidement repris un peu de terrain mardi (+0,67% à 5 387 points). Pour les investisseurs, il apparaît certes hasardeux de miser massivement sur une vraie normalisation des relations entre Donald Trump et les dirigeants chinois. L'apaisement de la tonalité de leurs échanges ce week-end a été aussi soudain que l'avait été le durcissement qui a inquiété les marchés vendredi dernier. Néanmoins, la volonté apparente d'apaisement entre les deux grandes puissances économiques et, au-delà, la renaissance d'une certaine concorde entre les représentants du G7 au cours du sommet de Biarritz (pour lequel Donald Trump n'a pas manqué de remercier la France), suscitent un prudent optimisme.

En outre, le thème de la relance budgétaire revient avec des informations en provenance de Chine, indiquant que les autorités s'apprêtent à assouplir les restrictions à l'achat d'automobiles.

Pour rappel, en fin de semaine dernière, la Chine décidait d'augmenter dès septembre les droits de douane sur 5000 produits américains représentant l'équivalent de 75 milliards de dollars, et de réinstaurer une taxe de 25% sur les voitures importées des Etats-Unis à compter du 15 décembre. L'impétueux locataire de la Maison Blanche, dans la foulée, appelait les entreprises états-uniennes a stopper les activités qu'elles ont sur le territoire chinois...

Au chapitre statistique mardi, les données trimestrielles de la variation du PIB allemand sont ressorties conformes aux attentes des analystes et économistes, en légère contraction d'un trimestre sur l'autre, en données définitives (-0,1%). Outre Atlantique, l'indice S&P Case Schiller, qui mesure les prix immobiliers aux Etats-Unis (20 agglomérations représentatives) n'a progressé en juin, en rythme annualisé, que de 2.1% contre 2.5% attendu et 2.4% en mai.

Mais c'est surtout l'indice de confiance des manges (Conference Board) qui a monopolisé en milieu d'après-midi les écrans des salles des marchés. L'indice, baromètre fiable de la santé de la consommation intérieure aux Etats-Unis a battu les attentes en se maintenant à un niveau ferme au-dessus des 135 points.

Côté valeurs, le secteur automobile au sens large a profité des perspectives d'assouplissement des restrictions chinoises d'achat d'automobiles. Peugeot a gagné 2,69% à 19,69 euros et Renault 1,63% à 51,66 euros. Côté équipementiers, Michelin a gagné 0,41% à 92,40 euros, Faurecia 1,15% à 37,05 euros, Valeo 1,69% à 24,04 euros, et Plastic Omnium 0.96% à 20,94 euros.

TechnipFMC (+5,61% à 22,23 euros) va de nouveau se scinder en deux, trois ans après sa fusion avec FMC Technologies. Un projet applaudi par le marché.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont fini la séance dans le rouge, sans toutefois accuser des pertes importantes: le Dow Jones a perdu 0,47% à 25 777 points et le Nasdaq Composite 0,34% à 7 826 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,32% à 2 869 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1090$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 55,60$.

A l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité la masse monétaire M3 en Zone Euro, ainsi que les stocks de pétrole aux Etats-Unis à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La volatilité a beau être relativement significative, le manque de directionnel à très court terme est criant. La prudence, sur fond de nervosité, empêche toute prise d'initiatives tranchées de la part des investisseurs, qui restent non pas en quête de bonnes affaires, mais en quête de solutions de protection de portefeuille. Avis neutre réitéré à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5500.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5226.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale Q504S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5500.00 / 5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5226.00 / 5152.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Crainte, nervosité, indécision, mais pas de peur panique à ce stade (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Crainte, nervosité, indécision, mais pas de peur panique à ce stade (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.30 % vs -7.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat