Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 598.61 -0.33 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : CAC 40 : Le marché pourrait repartir à la hausse après la FED

jeudi 17 décembre 2020 à 08h39

(BFM Bourse) - (BFM Bourse) – Suite à une petite ouverture haussière par rapport à la clôture de la séance précédente, le CAC 40 est resté dans les mêmes zones de progression au-dessus du support des 5520 pts, et a terminé en clôture à 5547.68 avec un gain de 0.31%

La fin d'année commence à se faire sentir, avec des habillages de portefeuille, dans un contexte marqué par un certain optimisme porté par le début de campagne de vaccination dans certains pays comme les USA, ou la grande Bretagne. Certains évoquent aussi le début de la trêve des confiseurs qui est normalement la période entre Noël et le jour de l'an où il ne se passe d'ordinaire pas grand chose. Le manque de volatilité laisse à penser que les marchés pourraient finir l'année sur ces niveaux.

Sur le front du Brexit, des rapports ont indiqué que des progrès avaient été accomplis, mais il n'y a pas encore de percée, selon la chancelière allemande Angela Merkel. Selon Reuters, un responsable de l'UE a déclaré que la pêche restait le principal obstacle. En outre, certains titres indiquaient que le Royaume-Uni avait accepté l'idée de «divergence gérée» pour accéder au marché unique. Cela signifie que si les normes britanniques ne sont pas conformes à celles de l'UE, l'Union a le droit de riposter.

Hier soir aux États Unis, le Nasdaq Composite a clôturé à un niveau record, gagnant 0,5%, à 12 658,19. Le SP 500 a gagné 0,18%, à 3701,17, et le Dow Jones Industrial Average a perdu 0,15%, à 30 154,54. Tout en donnant des espoirs de vaccin contre le coronavirus (COVID-19), le directeur de l'Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses, le Dr Anthony Fauci, a déclaré: «Les États-Unis pourraient revenir à un semblant de normalité d'ici la mi-automne l'année prochaine si suffisamment de personnes le sont. vacciné contre Covid-19 », par CNBC. «Le retour à la normale nécessitera entre 75% et 85% de la population pour se faire vacciner contre Covid-19», a ajouté le responsable de la santé. Comme prévu, la Réserve fédérale américaine a maintenu ses taux dans une fourchette de 0% à 0,25%. Les décideurs se sont engagés à soutenir l'économie jusqu'à ce qu'ils voient «de nouveaux progrès substantiels» en matière d'emploi et d'inflation. Dans son Résumé des projections, la Réserve fédérale américaine a indiqué qu'elle s'attend à ce que le produit intérieur brut (PIB) se contracte de 2,4% en 2020, contre 3,7% dans la publication de septembre. En outre, la Fed s'attend à une croissance de l'économie de 4,2% et 3,2% en 2021 et 2022. Les deux chiffres montrent une révision à la hausse de 0,2% par rapport aux prévisions de septembre. D'un autre côté, les décideurs politiques américains progressent un peu plus sur le programme d'aide au covid tant attendu. Les membres du Capitole envisagent une offre immédiate d'environ 900 milliards de dollars, mais sont divisés sur certaines questions relatives à l'État et au gouvernement, ainsi que sur les obligations des entreprises.

Ainsi, l'appétit pour le risque reste largement soutenu et le WTI continue de se négocier très près de ses sommets post-pandémiques, dont il en a établi de nouveau mercredi matin à 47,88 $. Un autre soutien positif du marché du pétrole brut a été une demande plus importante que prévue des stocks officiels de pétrole brut de 3,135 millions de barils (ce qui implique une demande meilleure que prévu au cours de la semaine dernière). Cela fait suite à l'énorme accumulation de 15 millions de barils la semaine dernière et apaisera certaines inquiétudes concernant l'impact à court terme sur la demande de pétrole brut concernant la propagation du Covid-19 aux États-Unis.

Du coté des devises, la paire de devises euro dollar a vu sa volatilité augmenter durant le discours de la FED, la paire de devises s'est finalement appréciée, conformément au consensus de nombreux analystes. La paire de devises évolue au dessus de 1.22 depuis cette nuit.

Pour cette séance, l'attention des investisseurs se portera sur l'annonce de la banque nationale Suisse concernant l'évolution des taux d’intérêt à 9h30 qui sera suivie d'une conférence de presse. Puis à 11h00, Eurostat diffusera l'indice de prix à la consommation, prévu à -0.3% selon le consensus, suivi à 13h par l'annonce de la banque centrale d'Angleterre concernant l'évolution de ses taux d’intérêt. Du coté des Etats-Unis, Les chiffres de l'immobilier via le nombre de permis de construire, les chiffres hebdomadaires du chômage ainsi que l'indice manufacturier de la FED de Philadelphie seront dévoilés à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

D'un point de vue technique, le CAC 40 reste au-dessus de sa zone horizontale des 5520 points, et pourrait reprendre sa dynamique haussière vue l'évolution des futures après l'intervention de Jérôme Powell, une ouverture haussière est attendue suite à cet événement. Il faudra donc surveiller une éventuelle cassure haussière des 5620 pts. Le risque baissier n'est toutefois pas écarté.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l’indice CAC 40 cote au dessus du support à 5520.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5620.00 / 5725.00
Support(s) :
5520.00 / 5000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : CAC 40 : Le marché pourrait repartir à la hausse après la FED (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : CAC 40 : Le marché pourrait repartir à la hausse après la FED (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +12.62 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat