Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 701.98 +0.98 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : CAC 40 : La conviction n'y est plus

mardi 15 décembre 2020 à 08h38

(BFM Bourse) - (BFM Bourse) – Malgré un début de séance en hausse avec l'apparition d'un gap haussier par rapport à la séance de vendredi dernier, le CAC 40 a reperdu du terrain pour clôturer sur un maigre gain à 5527.84 soit + 0.37%.

La fin d'année commence à se faire sentir, avec des habillages de portefeuille, dans un contexte marqué par un certain optimisme porté par le début de campagne de vaccination dans certains pays comme les USA, ou la grande Bretagne.

En grande Bretagne justement, toujours pas d'accord sur le brexit, même si tout le monde semble encore y croire, il faut toutefois signaler que le gouvernement britannique a annoncé de possibles mesures pour lutter contre les mauvais effets du Brexit. Les informations rapportent, sur la base de sources, que les décideurs politiques conservateurs pourraient étendre les programmes de maintien de l'emploi au-delà du 1er janvier pour soutenir les entreprises touchées par les effets d'un Brexit sans accord. «Les entreprises pourraient accéder à un soutien salarial, à des subventions et à des prêts d'urgence déjà mis en place par le ministre des Finances Rishi Sunak pour faire face aux effets de la pandémie de coronavirus» indique un article du Telegraph.

Du coté des Etats-Unis, le président élu américain Biden remporte le collège électoral ce qui valide sa victoire et disqualifie définitivement Donald Trump – Bloomberg. Joe Biden a officiellement décroché la présidence après que le Collège électoral a confirmé sa victoire lundi, mettant fin à une période tumultueuse déclenchée par le refus de Donald Trump de reconnaître sa défaite avec l'aide de républicains prêts à soutenir ses affirmations non fondées. Les 55 votes des électeurs californiens permettent à Joe Biden de remporter la victoire.

Le Dow Jones Industrial Average recule de 0,62% pour se clôturer à 29 859,97 points, Le S&P 500 a perdu 0,44% à 3 647,33, et le Nasdaq Composite a gagné 0,5% à 12 440,04. Malgré le début de la campagne de vaccination COVID-19 aux États-Unis, les titres américains sont resté mitigés à la clôture.

Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont commencé à administrer le vaccin après l'approbation d'une utilisation d'urgence par les régulateurs fédéraux la semaine dernière. Toutefois, la crainte de la mise en place de mesures de restriction similaires à celles de l'Europe a pesé sur les marchés.

Un point sur les matières premières avec l'or qui reste sous 1850 $, ce qui place le métal jaune dans une configuration baissière a horizon court terme malgré ses derniers records historiques en aout de cette année. Le WTI continue sur sa lancée haussière, et se stabilisait dans la nuit autour des 47$

Du coté des devises, la paire de devises euro – dollar semble se stabiliser autour des 1.2150, sa tendance haussière de fond pourrait provoquer une poursuite en direction de la prochaine zone de résistance à 1.2230. Les paires de devises concernant la livre sterling devraient rester volatiles cette semaine, nous ne sommes pas à l'abri des nouvelles inattendues sur le dossier du Brexit, depuis notamment les dernières déclarations du week-end.

En Allemagne, la pandémie de COVID 19 continue sa progression, et Angela Merkel a décidé de reconfiner partiellement son pays à partir du milieu de la semaine en fermant notamment les commerces non essentiels. L’Allemagne craint une flambée de l'épidémie durant les fêtes de Noël, qui rendrait l'évolution de la maladie totalement incontrôlable. Une réouverture des commerces dits non essentiels a été évoquée pour la mi-février. Cette annonce n'a pas eu l'air d'atteindre le moral des investisseurs.

Pour cette séance, la diffusion de l'indice des prix à la consommation (CPI) devrait donner un avant gout à cette séance, mais cette journée devrait encore évoluer en fonction des diverses tensions qui drivent les marchés mondiaux depuis désormais quelques semaines. Entre le Brexit, les plans d'aide, les vaccins, les chiffres macro et micro économiques même majeurs passent au second plan.

Cet après-midi, l'indice empire State et les chiffres de la production industrielle seront les seules statistiques majeures de l'autre coté de l'Atlantique.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

D'un point de vue technique, le CAC 40 avait bien commencé la semaine en ouvrant au dessus de la zone horizontale des 5520 points, mais ce début de mouvement haussier n'a pas fait longtemps illusion, car l'indice Parisien clôture sur un gain relatif, tout en sachant que les contrats futures ont cloturé sous cette zone des 5520 pts hier soir, ceci indique que la bourse de Paris reste vulnérable, et que la consolidation pourrait reprendre.

Un retour sur la zone de support intermédiaire des 5450, puis 5343 reste tout à fait envisageable.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l’indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5520.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5520.00 / 5620.00
Support(s) :
5343.00 / 5000.00 / 4730.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : CAC 40 : La conviction n'y est plus (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : CAC 40 : La conviction n'y est plus (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +34.82 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat