Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 027.99 +2.41 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Aube d'une semaine très dense sur le plan des publications d'entreprises

lundi 27 juillet 2020 à 08h35

(BFM Bourse) - L'indice CAC aura terminé la semaine sur une baisse quotidienne de 1,54% à 4 956 points, achevant de donner une couleur à l'ambiance de marché sur l'ensemble de la semaine (-2,23%). L'effet positif de l'entente à l'arraché des 27 sur un plan de relance de 750 Milliards d'euros aura fait long feu, le moral des investisseurs ayant été rapidement affecté par la progression de la pandémie de Covid 19 sur le continent américain, et part le durcissement des tensions diplomatiques exacerbés entre Washington et Pékin. C'est à pas de loup que les investisseurs, vont aborder la dernière semaine de juillet, particulièrement dense en publications de grands groupes.

Sur la question de la pandémie, Donald Trump vient seulement de qualifier de "grave" la situation sanitaire aux Etats-Unis... Et ce alors que le nombre de cas recensés explose, et que le nombre de cas quotidiens ne reflue que très légèrement après un pic proche de 80 000 le 16 juillet. "Cela va sûrement, malheureusement, empirer avant de s'améliorer. Je n'aime pas dire ça mais c'est comme ça", a-t-il déclaré à la Maison Blanche, avant d'appeler "tout le monde" à porter un masque quand la distanciation physique n'est pas possible. Superbe contre temps ! Le Brésil, l'Inde et la Chine font état, à des degrés divers de statistiques inquiétantes.

La question diplomatique avec la Chine pèse également. La fermeture du Consulat chinois de Houston est le dernier épisode en date de cette nouvelle guerre froide. Cette représentation diplomatique est considérée par Washington comme "plaque tournante de l'espionnage" chinois et "du vol de propriété intellectuelle" américaine. Pékin a ordonné la fermeture du consulat des Etats-Unis dans la grande ville de Chengdu (sud-ouest).

Déjà alimentées par les différends commerciaux et les accusations mutuelles sur l'origine du Covid-19, les tensions sino-américaines étaient (re)montées d'un cran ces dernières semaines avec l'imposition par Pékin d'une loi sur la sécurité nationale à Hong Kong. Les mots fusent désormais, sans retenue. Mike Pompeo, en déplacement à Londres la semaine dernière, ne se privait pas de parler de "menace" en parlant de la Chine, réitérant des propos tenus en janvier : "principale menace de notre époque".

Au chapitre statistique, l'ambiance de marché a été pénalisée depuis jeudi et l'emploi américain, secteur qui avait pourtant fait montre d'une résilience spectaculaire ces dernières semaines. Les marchés ont pris connaissance des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine 29, à 116 000 unités au-dessus des attentes (légèrement hors de la cible, donc). Vendredi côté européen, quasi "carton plein" sur les toutes premières estimations des PMI. Pour l'ensemble de la Zone Euro, en données synthétiques, les cibles sont dépassées pour le mois de juillet, avec un fort écart au consensus pour les services (55.1 contre un consensus à 51.0).

Côté valeurs, le secteur technologique était à la peine dans le sillage des poids lourds américains. Sur la cote parisienne, Ingenico a perdu 4,45% à 138,50 euros, Wordline 4,97% à 73,74 euros, Dassault Systèmes 5,23% à 145,80 euros, et Thalès 6,26% à 66,80 euros, en lanterne rouge du compartiment A. Les équipementiers automobiles ont également fortement reculé en Bourse vendredi, à l'image de Valeo (-3,65% à 22,68 euros), Plastic Omnium (-4,69% à 18,30 euros), ou Faurecia (-3,79% à 34,75 euros). Ce dernier fait état ce lundi matin de résultats en très forte baisse.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de vendredi dans le rouge, à l'image du Dow Jones (-0,68% à 26 469 points) ou du Nasdaq Composite (-0,94% à 10 363 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,62% à 3 215 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1700$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 41,20$.

À l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h00, la masse monétaire M3 en Zone Euro à 10h00, et pour les Etats-Unis, les commandes de biens durables à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les signaux contradictoires se multiplient sur l'historique très récent de l'indice phare tricolore, avec notamment une combinaison en harami jeudi 16 suivie de deux englobantes de couleur différente... A très court terme, l'absence de directionnel reste la norme. La tendance de fond, à savoir le trend primaire, reste quant à lui lourdement baissier, à l'aune de la pente encore adoptée par la moyenne mobile à 100 jours (en orange). Une poursuite d'oscillations nerveuses de part et d'autre des 5 000 points en envisagée. Il est désormais l'heure d'un passage en deçà. Dans l'immédiat, la rupture, entièrement sur gap baissier non recouvert vendredi, de ce seuil des 5 000 points, invite à la prudence.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 214DZ est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5213.00 / 5509.00
Support(s) :
4770.00 / 4691.00 / 4368.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Aube d'une semaine très dense sur le plan des publications d'entreprises (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Aube d'une semaine très dense sur le plan des publications d'entreprises (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+308.30 % vs +1.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat