Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 438.27 +2.12 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : A pas de loups sous les 6 000 points

vendredi 24 janvier 2020 à 08h35

(BFM Bourse) - Sans aucunement céder à la panique, mais en poussant le curseur vers davantage de prudence, la Bourse de Paris aborde la dernière séance de la semaine à pas de loups, sur fond d'inquiétudes légitimes, sur d'une part la crise sanitaire en Chine, et d'autre part le déplacement du viseur commercial de Trump sur Bruxelles.

La propagation d'un nouveau coronavirus, qui fait penser au SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère), qui avait constitué une catastrophe, humaine et économique, en 2003, fait pression sur les actifs à risque. Wuhan, épicentre de l'épidémie qui a déjà fait 26 morts*, est en quarantaine, pour éviter les déplacements de populations à l'approche du Nouvel An chinois.

Par ailleurs, la problématique commerciale, qui change d'axe, constitue également un frein à l'appétit pour le risque dans l'immédiat. Le président américain a profité de sa venue au Forum économique de Davos pour mettre sous pression l'Union européenne, en agitant à nouveau la menace de taxes douanières sur les voitures. Face à cette nouvelle saillie, les Européens jouent l'apaisement, que ce soit la cheffe de la Commission européenne Ursula von der Leyen qui veut croire à un accord commercial rapide avec les Etats-Unis, ou la France qui a décidé de reporter les paiements d'une taxe numérique qui irrite au plus haut point Washington.

"Il n'y a pas plus dur en affaire que l'Union européenne. Ils tirent avantage de notre pays depuis des années", a affirmé le président américain lors d'un entretien accordé mercredi à CNBC dans la station de ski suisse. "Je voulais attendre d'en avoir fini avec la Chine. Je ne voulais pas m'occuper de la Chine et de l'Europe en même temps", a-t-il ajouté en faisant référence à la trêve commerciale tout juste conclue par Washington et Pékin.

Statu quo total concernant l'issue de la réunion du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne. La seule inflexion dans les éléments de langage utilisés concernent l'interrogation sur la crédibilité d'un objectif d'inflation trop fermement ancré sur les 2%.

Au rayon statistiques jeudi les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis, pour la semaine du 13 au 19 janvier, sont ressorties à un niveau faible, 211 000 unités, proches des attentes. Cette proximité récurrente de la barre des 200 000 milite pour une durabilité de l'excellent état de santé de l'emploi aux Etats-Unis. Peu d'écart à signaler concernant d'une part l'indice des indicateurs avancés (Conference Board) et les stocks de brut. Le vrai catalyseur actuel à la baisse des cours du WTU reste la crainte liée à la propagation du nouveau coronavirus chinois.

Côté valeurs, la star de jeudi se nomme STMicroelectronics (+6,47% à 27 euros), avec près de 8 millions de titres échangés, dans le sillage de résultats annuels supérieurs aux attentes.

A l'inverse, Renault (-5,06% à 36,985 euros) était sanctionné par des abaissements de recommandations de brokers influents.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de jeudi autour de l'équilibre, à l'image du Dow Jones (-0,09% à 29 160 points), ou du Nasdaq Composite (+0,20% à 9 402 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,11% à 3 325 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1050$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 55.70$.

A l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité une batterie d'indicateurs d'activité (services et industrie) en Europe, en première estimation pour le mois en cours. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront publiées à 10h00. Des indicateurs équivalents (enquête au près des directeurs d'achat, à valeur de baromètre par nature) seront publiés outre Atlantique à 15h45.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mardi 28 janvier.

* Il s'agit du nombre communiqué par les autorités chinoises. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne communique pour sa part aucun bilan provisoire chiffré.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Concernant le cadre de fond, qu'il convient de rappeler, car il sert de base de travail:

L'appétit des acheteurs reste finalement, à ce stade, insatiable. Comme nous le précisions dans nos précédentes analyses, le décrochage très ponctuel des 02 et 03 décembre n'a aucunement remis en doute la qualité du biais de fond. Il a défini le cadre d'une respiration, qui au final aura été de très courte durée.

Cet épisode, du point de vue de la psychologie de marché, a répondu point par point dans son déroulé à l'épisode qui a suivi le décrochage ponctuel lui aussi, des 1er et 02 octobre. On remarquera dans les deux cas l'inflexion haussière rapide de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) et le caractère imperturbable de la courbe de tendance de fond, la moyenne mobile à 100 jours (en orange).

Le mouvement de rally de fin d'année, est amené à se poursuivre en ce début d'année.

Une fois rappelé ce cadre de fond essentiel, qu'en est il de la situation à court terme ?:

L'indice phare français a parcouru mercredi à la baisse l'intégralité de l'ampleur du range (mince canal latéral) entre 6 000 et 6 065 points. Les 6 000 points, alors fragilisés, ont lâché hier. Une navigation prudente au-desuss des 5 942 points est dès lors envisagée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6065.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6000.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M482S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6065.00 / 6578.00
Support(s) :
6000.00 / 5942.00 / 5725.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : A pas de loups sous les 6 000 points (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : A pas de loups sous les 6 000 points (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.50 % vs -10.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat