Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

RENAULT

RNO - FR0000131906 SRD PEA PEA-PME
24.770 € -0.48 % Temps réel Euronext Paris

Renault : Bientôt à court de cash, Renault pourrait n'avoir d'autre choix que vendre sa part dans Nissan selon Citi

jeudi 23 janvier 2020 à 11h00
À courts de liquidités, Renault va devoir lever des capitaux selon Citigroup

(BFM Bourse) - Citigroup abaisse sa recommandation de "neutre" à "vendre" et sabre son objectif de 52 à 30 euros sur le titre du constructeur français, qu'il estime potentiellement "bientôt à court de liquidités". Alors que Barclays ajuste également sa cible à la baisse, Renault chute lourdement jeudi matin.

En queue de palmarès sur l'indice phare de la cote parisienne, Renault lâche 4,36% à 37,26 euros vers 11h10, dans un volume d'échanges relativement fourni (0,27% du tour de table) pour l'heure.

Tombé lundi au plus bas depuis janvier 2013 après des informations du Financial Times qui affirmait que des préparatifs en vue d'un éventuel divorce d'avec Renault s'accéléraient chez Nissan, le titre du constructeur tricolore accentue encore son repli ce jeudi. Son recul atteint désormais 11% depuis le 1er janvier, et près de 15% sur un mois, touchant ainsi un nouveau plancher depuis décembre 2012.

L'accélération baissière découle d'un double abaissement de recommandation, de la part des bureaux d'études de Citi et Barclays. Si le britannique a abaissé sa cible de 59 à 45 euros sur le titre, les analystes de la banque américaine ont la main encore plus lourde, sabrant leur objectif de 52 à 30 euros et leur recommandation de "neutre" à "vendre" sur le titre Renault.

Dans une note intitulée "À court de liquidités, vendre les parts dans Nissan pourrait être la seule option", Citigroup tire à boulets rouges sur le constructeur au losange. "Nous pensons que le marché n'a pas encore pris conscience de l'ampleur des défis auxquels Renault est confronté, malgré un titre au plus bas depuis 2012 et alors que la capitalisation boursière de Renault est intrinsèquement négative" relève le bureau d'études.

Une valorisation implicite négative pour l'activité automobile

De fait, le constructeur français détient 43,4% de Nissan Motor qui, malgré sa chute, capitalise toujours l'équivalent de 22 milliards d'euros sur la place de Tokyo. La part de Renault au capital du constructeur japonais vaut donc 9,6 milliards d'euros. En y ajoutant les 750 millions d'euros de sa participation dans Daimler (1,55% du constructeur allemand valorisé 48,35 milliards d'euros), les parts du capital d'autres constructeurs que Renault possède valent 10,35 milliards d'euros, à peine moins que sa capitalisation boursière (11 milliards d'euros). Implicitement, Renault proprement dit vaudrait donc actuellement environ 600 millions d'euros, et son coeur de métier de constructeur automobile peut même être considéré comme négativement valorisé si l'on déduit la valeur de sa branche de financement RCI.

"Nous prévoyons actuellement que Renault et ses activités de financement auront besoin d'une injection de capital dans les douze mois à venir. Si un nouveau PDG cherche à mettre en place un programme de restructuration, cela pourrait arriver encore plus tôt" estiment également les analystes de Citigroup. "En conséquence, nous pensons que Renault a deux options : approcher les actionnaires en leur demandant de souscrire une augmentation de capital, pour une entreprise dont la capitalisation boursière est négative, ou lever des capitaux en cédant une partie de sa participation dans Nissan" poursuivent-ils.

Citi fait par ailleurs l'hypothèse que le groupe ne versera aucun dividende pour 2019. Avant de conclure qu'en "supposant une injection de capitaux de 3 milliards d'euros provenant de l'une ou l'autre source, nous estimons la "juste valeur" du titre Renault à 30 euros".

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur RENAULT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -1.24 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat