Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Timide reprise à la Bourse de Paris, Bouygues et EADS en vedette
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 291.22 +0.42 % Temps réel Euronext Paris
5 274.36Ouverture : 5 291.60+ Haut : 5 259.63+ Bas :
+0.32 %Perf Ouverture : 5 268.85Clôture veille : 2 129 070 KVolume :

Cac 40 : Timide reprise à la Bourse de Paris, Bouygues et EADS en vedette

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris se reprend mercredi après le choc des élections italiennes, qui avaient provoqué hier une déflagration sur tous les marchés de la zone euro. L'indice CAC 40 rebondit à présent de 0,9% à 3 652 points, soutenu par le bon accueil réservé ce matin aux publications des sociétés Bouygues et EADS.

L'embellie qui se profile mercredi est néanmoins limitée par les chiffres inquiétants du chômage en France, où le nombre de chômeurs a progressé en janvier 2013, pour le 21ème mois d'affilée. A la fin du mois dernier, le pays comptait 3 169 300 chômeurs de catégorie A (+43 900). Le record de janvier 1997, où il avait dépassé les 3,2 millions, se rapproche.

Choc politique en Italie

En Italie, l’absence de majorité politique en Italie à l'issue des élections générales fait craindre une reprise de la crise de la zone euro, ce qui a provoqué un vent de panique hier sur les marchés.

Les élections des 24-25 février ont donné une majorité de centre-gauche à la Chambre des Députés, mais n’ont pas permis de dégager une majorité au Sénat (sauf à supposer une alliance "contre-nature" de la gauche ou de la droite avec le Mouvement Cinq Etoiles de Beppe Grillo).

Concernant la chambre basse, la coalition de gauche est en tête au niveau national (29,5%) et remporte 340 sièges. Le centre droit est juste derrière avec 29,1%, ce qui lui permet d’obtenir 124 sièges tandis que Beppe Grillo crée la surprise en remportant 108 sièges (25,5% des voix).

Le résultat est nettement plus serré que ne le laissaient penser les derniers sondages mais la conclusion reste conforme aux attentes. Pour le Sénat en revanche, le flou règne. Selon les données officielles publiées à 23h, le centre droit obtient 116 sièges, la gauche 113, le Mouvement 5 étoiles 54 et Mario Monti 18. Etant donné ces résultats, aucune majorité ne semble pouvoir émerger.

"Désormais, quelques options se dessinent telles que la création d’une grande coalition nationale (compromis des partis du centre) ou de nouvelles élections qui ne pourraient avoir lieu, au mieux, qu’à compter de septembre. Pier Luigi Bersani a tendu la main à tous les partis leur proposant de s’entendre sur un programme commun basé sur une poursuite des réformes, un allègement de l’austérité, un soutien à l’emploi et une nouvelle loi électorale. Silvio Berlusconi s’est déclaré opposé à la tenue de nouvelles élections", a commenté ce matin le CM-CIC.

Mardi, dans son discours devant le Congrès, Ben Bernanke a défendu la stratégie menée par la Fed. La Banque centrale américaine a décidé de poursuivre une politique monétaire accommodante jusqu’à ce que le chômage soit repassé durablement sous la barre de 6,5% tout en évitant une hausse de l’inflation. Pour autant, elle maintient une surveillance forte des conséquences afin de s’assurer en permanence que les effets positifs dépassent les négatifs, ajoute le broker.

Sur le plan des valeurs ce mercredi à Paris, c'est Bouygues qui mène largement (+9%), les investisseurs saluant le maintien du dividende et le discours optimiste des dirigeants qui estiment que le pire est passé.

De son côté, EADS grimpe de 7% suite à la publication de comptes solides en 2012.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...