Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Sanofi, en berne, pèse sur le CAC 40
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 059.20 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Perf Ouverture : 5 077.91Clôture veille : -Volume :

Cac 40 : Sanofi, en berne, pèse sur le CAC 40

(Tradingsat.com) - Freinée par Sanofi, la Bourse de Paris a affiché mardi une reprise modeste après deux séances de baisse consécutives. Alors que l'indice IFO en Allemagne avait déçu hier, les indicateurs économiques du jour sont ressortis en demi-teinte.

En effet, le Département américain au Commerce a annoncé une baisse inattendue des commandes de biens durables de septembre aux Etats-Unis (-1,3% contre +0,4% anticipé). A l'inverse, l'indice de confiance des consommateurs en octobre s'est établi à 94,5, largement au-dessus des 87,4 prévus par le consensus.

Dans l'actualité des entreprises, les publications trimestrielles se sont poursuivies. Le groupe pharmaceutique Sanofi a accusé le plus fort repli de l'indice CAC 40 (-10,6%) après l'annonce de résultats décevants. Le laboratoire a surtout fait état d'une pression sur les prix sur le marché du diabète outre-Atlantique, ce qui aura un impact sur les ventes au cours de 2015.

ArcelorMittal a effacé une partie de ses pertes de la veille, reprenant 4,2% ce mardi soir, avec Carrefour, Orange, GDF Suez et EDF qui ont gagné environ 3%. Technip n'était pas en reste (+2,3%), le groupe de services pétroliers ayant profité de l'annonce de grands contrats.

Le fabricant de puces Gemalto (-2%) était quant à lui victime d'une dégradation d'analyste. Credit Suisse est passé de "Neutre" à "Sous-performance" sur la valeur avec un objectif de cours ramené de 65 à 50 euros.

Hors CAC, Air France-KLM (+1,4%) a démenti mardi les informations qui circulent dans la presse, selon lesquelles la branche néerlandaise KLM étudie des mesures urgentes afin d'éviter une "faillite technique". Les journaux locaux "De Telegraaf" et "Algemeen Dagblad" ont en effet évoqué la nécessité pour la compagnie de réduire ses coûts de 20% par le biais de licenciements, menaçant des milliers d'emplois.

Du côté des "medtechs", Stentys s'est envolé de 48,9% à 6,55 euros dans des volumes d'échanges historiques. Le groupe a annoncé lundi soir avoir obtenu le marquage CE pour son stent à élution de sirolimus (SES). La société de technologie médicale, qui commercialise le premier et le seul stent auto-apposant coronaire, peut ainsi commercialiser immédiatement son SES en Europe et, dès 2015, dans les nombreux autres pays où elle dispose déjà d'une activité commerciale.

Enfin, Montupet a terminé en vive hausse de 12,7% à 55,66 euros, soit la meilleure performance du SBF120. L'action de l'équipementier automobile a brutalement décollé dans l'après-midi sur des rumeurs selon lesquelles l'entreprise chercherait à se vendre. D'après l'agence Bloomberg, qui cite une personne proche du dossier, Montupet travaillerait avec Jefferies Group LLC sur une vente potentielle, sur la base d'une valorisation d'environ 700 millions d'euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...