Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Retour à l'équilibre inattendu à paris !
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : Retour à l'équilibre inattendu à paris !

Retour à l'équilibre inattendu à paris !Retour à l'équilibre inattendu à paris !

(Tradingsat.com) - Les Bourses européennes ont clôturé sur une note contrastée vendredi, dans un marché dominé par les incertitudes sur les prochaines initiatives des grandes banques centrales, le dossier grec et l'évolution de l'économie mondiale.

Si un léger rebond a été observé en fin de séance, la tendance a été affectée globalement par les rumeurs de report du programme de rachats de dettes souveraines de la Banque centrale européenne (BCE).

Selon l'agence Bloomberg, qui cite deux responsables de la BCE, Mario Draghi pourrait attendre la décision de la Cour constitutionnelle allemande sur la conformité du mécanisme européen de stabilité (MES) avec les lois du pays avant de dévoiler ses intentions en la matière. La Cour de Karlsruhe doit rendre son avis le 12 septembre, soit cinq jours après la réunion du conseil de la BCE.

Par ailleurs, les opérateurs sont toujours dans l'expectative alors que le Premier ministre grec Antonis Samaras a été reçu vendredi par Angela Merkel qui a répété vouloir attendre le rapport de la troïka (UE, FMI et BCE) avant toute révision des exigences imposées à la Grèce. Samedi, M. Samaras devait rencontrer François Hollande.

En baisse marquée tout au long de la journée de vendredi, la place parisienne a finalement terminé à l'équilibre avec un CAC 40 à 3 433 points. Selon l'agence Reuters, la Banque centrale européenne (BCE) envisagerait de fixer des objectifs de bandes de fluctuation pour les rendements obligataires dans le cadre de son nouveau programme de rachats de titres souverains.

Le CAC 40 a reçu un coup de pouce des valeurs dites défensives comme Danone, Pernod Ricard et Essilor, qui ont d'ailleurs signé les trois meilleures performances de la semaine écoulée avec des gains de respectivement 3%, 1,5% et 1,4%.

Grosse déception en revanche pour Peugeot, qui termine à -4,4% en clôture sur fond de rumeurs de sortie de l'indice phare. Baisse également des valeurs bancaires, BNP Paribas en tête (-1,7%).

Hors CAC 40, Euro Disney s'est largement distingué (+22%) alors que la maison-mère Walt Disney envisagerait selon le Time de racheter le solde du capital qu'elle ne détient pas encore dans sa filiale. Maunakea et Technicolor étaient les autres grands gagnants de la journée.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI