Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Repli limité des Bourses malgré la sanction de Moody's
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 190.17 +0.56 % Temps réel Euronext Paris
5 162.24Ouverture : 5 208.33+ Haut : 5 158.79+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 5 161.08Clôture veille : 3 002 350 KVolume :

Cac 40 : Repli limité des Bourses malgré la sanction de Moody's

BourseBourse

(Tradingsat.com) - Les marchés européens limitent leur repli mardi à la mi-séance malgré la dégradation de la note de la France par l’agence Moody’s. Cette sanction pèse surtout sur les valeurs technologiques, les cycliques et les bancaires, qui avaient fortement rebondi hier sur des espoirs de résolution des problèmes budgétaires aux États-Unis. La prudence reste cependant de mise alors que la réunion des Ministres des Finances s’ouvre aujourd’hui pour trouver un accord sur le dossier grec.

Au chapitre macroéconomique, on suivra en outre, de l’autre côté de l’Atlantique, les permis de construire et les mises en chantier du mois d’octobre. Hier soir, Moody's a privé à son tour la note de la France de son triple A, emboîtant le pas sur Standard & Poor's. L'agence attribue désormais la note "Aa1" à l'Hexagone, contre "Aaa" précédemment, jugeant ses perspectives de croissance affaiblies et ses perspectives budgétaires incertaines.

Dans un communiqué, le ministre de l’Economie et des Finances Pierre Moscovici "rappelle les réformes engagées résolument par le gouvernement" et estime que la dette française demeure "parmi les plus liquides et les plus sûres de la zone euro". Pierre Moscovici "rappelle également les avancées réalisées depuis le conseil européen des 18 et 19 juin 2012 pour stabiliser la situation de la zone euro et y préserver la croissance".

A Paris où le CAC 40 est en léger repli de 0,2% à 3 432 points, on retrouve, parmi les valeurs les plus affectées, Bouygues (-2%), Alstom (-1,9%), STMicroelectronics (-1,4%) ou encore Alcatel-Lucent (-1,2%). En forte hausse la veille, le secteur bancaire repart à la baisse, à l’image de Crédit Agricole (-0,5%) et BNP Paribas (-0,7%).

De son côté, Société Générale résiste (-0,1%) grâce à une note favorable d'analyste. En effet, Kepler a relevé sa recommandation sur le titre de "Conserver" à "Achat" en portant son objectif de cours de 24 à 30 euros.

Le titre ArcelorMittal abandonne pour sa part 1,7% alors que le groupe ne connaîtra aucune amélioration en 2013 dans la mesure où la demande d’acier devrait continuer de diminuer en Europe, a déclaré le sidérurgiste aux syndicats lors d’un comité central d’entreprise lundi à Paris, cité par le quotidien Les Echos.

A l’inverse, Accor et l’ensemble du secteur des voyages et des loisirs dominent nettement. En tête des hausses du CAC, le groupe hôtelier grimpe de 3,7% suite à une note favorable d'Exane. L'analyste a relevé son objectif de cours de 29 à 30 euros tout en confirmant une recommandation "Surperformance".

Hors indice vedette, Iliad reprend le chemin de la hausse (+3,2%), à 129,2 euros, en direction de ses récents pics historiques. Privé de rebond hier, le titre de l'opérateur télécom repart de l'avant, soutenu par ses derniers chiffres trimestriels toujours aussi impressionnants sur le front de la croissance, avec une mention spéciale pour Free Mobile qui continue de séduire. Même constat du côté des analystes dont les objectifs de cours grimpent à des niveaux laissant encore espérer un énorme potentiel à la hausse sur ce dossier.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI