Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Prises de bénéfices après la fin du "shutdown" aux Etats-Unis
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 127.82 -1.14 % Temps réel Euronext Paris
5 144.03Ouverture : 5 144.03+ Haut : 5 123.00+ Bas :
-0.32 %Perf Ouverture : 5 186.95Clôture veille : 521 659 KVolume :

Cac 40 : Prises de bénéfices après la fin du "shutdown" aux Etats-Unis

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - C'est fait, l'accord tant attendu aux Etats-Unis est intervenu cette nuit au Congrès, mettant fin temporairement à plus de deux semaines de "shutdown". Une solution qui repousse le plafond de la dette américaine au 7 février et finance le budget de l’Etat jusqu’au 15 janvier.

"Au-delà d'un possible soulagement de court terme, qui ne se constate même pas vraiment en Asie ce matin, les marchés financiers devraient évoluer en latéral ces prochaines semaines", a commenté à chaud le CM-CIC ce jeudi avant l'ouverture des Bourses européennes.

Toutefois, cette nouvelle était anticipée par les marchés, qui procèdent ainsi à des prises de bénéfices alors que les principaux indices évoluent sur des plus hauts de cinq ans.

A suivre cet après-midi, aux Etats-Unis, les chiffres hebdomadaires du chômage et l’enquête de la Fed de Philadelphie pour le mois d'octobre.

En attendant, l'indice CAC 40 évolue en baisse de 0,3% à 4 231 points. Les publications d'entreprises se poursuivent aujourd'hui avec notamment Carrefour, qui grimpe de 2,3% après l'annonce d'un chiffre d'affaires du troisième trimestre convaincant.

GDF Suez chute de son côté de plus de 3%, pénalisé par une note d'UBS qui vient d'abaisser sa recommandation sur le groupe électro-gazier de "Achat" à "Neutre", ramenant son objectif de cours à 18 euros, contre 19 euros auparavant.

Hors indice phare, Peugeot rebondit de 5,5% après avoir perdu près de 20% au cours des trois derniers jours. Le président du groupe chinois Dongfeng, Zhu Fushou, a déclaré ce matin lors d'un forum automobile qu'il "étudiait toujours la rationalité d'un potentiel investissement dans PSA" mais qu'il était encore "trop tôt pour évoquer les bénéfices d'une éventuelle participation" au capital du Français.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI