Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Poutine fait un pas en arrière, les marchés remontent
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 243.18 +0.52 % Temps réel Euronext Paris
5 239.46Ouverture : 5 251.25+ Haut : 5 218.61+ Bas :
+0.07 %Perf Ouverture : 5 216.07Clôture veille : 1 478 490 KVolume :

Cac 40 : Poutine fait un pas en arrière, les marchés remontent

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - Les premiers signes d'apaisement dans le dossier ukrainien semblent rassurer les investisseurs. En forte baisse hier, les Bourses européennes repartent de l'avant ce mardi.

Vladimir Poutine a ordonné à ses troupes engagées dans des manœuvres militaires dans une région frontalière de l’Ukraine de retourner dans leurs casernes.

Les déclarations du président russe confortent la conviction du CM-CIC selon laquelle "l'aversion au risque se calmera progressivement, ceci étant dans l'intérêt des parties (...)".

"Ceci passera par un compromis qui garantira à Moscou le maintien de sa flotte à Sébastopol", a précisé l'analyste, qui pense que les négociations pourraient durer "quelques semaines, tout au plus".

Dans ce contexte, ajoute-t-il, "les points bas sur les marchés actions constitueront une opportunité pour renforcer ses positions à des niveaux de valorisation plus acceptables".

Le rebond est palpable du côté des valeurs. Sanofi et Crédit Agricole progressent de plus de 3% avec Technip qui bénéficie du soutien d'un analyste.

Renault, BNP Paribas, Orange et Axa grimpent également de 3% environ. Aucune baisse n'est à signaler pour l'heure parmi les composantes du CAC 40, l'indice parisien progressant de 2,3% à la mi-séance vers les 4 390 points.

Hors CAC 40, le secteur de la santé est sous le feu des projecteurs avec Genfit qui bondit de 13% en réaction à l'annonce du franchissement d'une étape clé dans le cadre de sa collaboration avec Sanofi.

Carmat est également surveillée de près. La cotation des actions restait suspendue mardi sur Alternext Paris, dans l'attente de la publication d'un communiqué de la société de technologie médicale. Celle-ci devrait en effet réagir à la mort survenue le 2 mars 2014, du premier malade qui avait bénéficié de l'implantation, le 18 décembre dernier, du coeur artificiel bioprothétique conçu sous la direction du Pr Alain Carpentier.

Enfin, Neopost chute de 7% au lendemain d'une publication décevante.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI