Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
7 201.64 +0.82 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Plombé par un nouveau variant, le CAC 40 plonge de 4% à l'ouverture ce vendredi

vendredi 26 novembre 2021 à 09h25
Le CAC lâche plus de 4% ce vendredi matin

(BFM Bourse) - Rattrapé par l'émergence en Afrique du Sud du variant particulièrement contagieux, désigné B.1.1.529, le CAC 40 démarre la séance de vendredi en très forte baisse et chute à un creux d'un mois. Les valeurs bancaires, aéronautiques et pétrolières sont notamment sanctionnées.

Le marché parisien rechute lourdement vendredi matin, lesté par "la découverte d'un nouveau variant du Covid-19 (le B.1.1.529) en Afrique du Sud dont le nombre élevé de mutations pourrait menacer l'efficacité des vaccins existants" pointe John Plassard, directeur des investissements chez Mirabaud. Les sociétés dont la valorisation repose fortement sur la réouverture de l’économie sont frappées de plein fouet.

Vers 09h15, le CAC 40 plonge de 4,1% -du jamais-vu depuis le début de l'année- à 6.782 points, un plus bas depuis le 29 octobre dernier. L'indice est tiré vers le bas par les valeurs aéronautiques (-12,2% pour Airbus, -9% pour Safran), automobiles (-6,5% pour Renault, -4,5% pour Stellantis), bancaires (-6,4% pour Société Générale et BNP Paribas). Vinci (-7%), Axa (-4,3%) ou Publicis (-4,3%) sont également très affectées. Seule valeur du CAC 40 dans le vert à ce stade, Eurofins Scientific. Le titre du géant tricolore des analyses rebondit de 5,2%.

"Le seul élément qui peut vraiment faire dérailler la reprise mondiale a toujours été un nouveau variant du Covid-19 qui balaie le monde et entraîné la réimposition de restrictions sanitaires massives", rappelle Jeffrey Halley, analyste d'Oanda. "Il y a des craintes que si les vaccins existants ne fonctionnent pas (face à ce variant, NDLR), les gens doivent se confiner à nouveau", a pour sa part commenté Nobuhiko Kuramochi de Mizuho Securities, cité par l'agence Bloomberg.

Ces craintes pèsent sur l'ensemble de la cote parisienne, à l'exception des valeurs liées à la santé qui en profitent (Sartorius Stedim Biotech, bioMérieux, Novacyt). Parmi les plus fortes baisses, on retrouve les sociétés qui avaient le plus pâti des premiers confinements, à savoir les foncières (-12% pour Klépierre), les valeurs liées au tourisme (-8% pour ADP, - 9% pour Air France-KLM) ou encore les spécialistes de la restauration collective (-10% pour Elior).

Les pétrolières et parapétrolières sont pour leur part pénalisées (-4,8% pour TotalEnergies) par la lourde chute des cours du brut (-4,8% pour le baril de Brent à 78,2 dollars en début de matinée).

Quentin Soubranne - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.40 % vs +44.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat