Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Mario Draghi plombe l'ambiance, le CAC 40 finit en baisse
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 287.88 +0.19 % Temps réel Euronext Paris
5 272.86Ouverture : 5 296.52+ Haut : 5 270.32+ Bas :
+0.28 %Perf Ouverture : 5 277.88Clôture veille : 4 404 740 KVolume :

Cac 40 : Mario Draghi plombe l'ambiance, le CAC 40 finit en baisse

La Bourse de Paris a terminé en repli de 0,8% jeudi soirLa Bourse de Paris a terminé en repli de 0,8% jeudi soir

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en baisse jeudi, pas convaincue par le discours du président de la BCE, Mario Draghi, prononcé lors de la traditionnelle conférence de presse qui a suivi la réunion du comité de politique monétaire.

Le patron de l'institution européenne a sans surprise maintenu son principal taux directeur à 0,75%, et s'est dit prêt à agir si la faiblesse de l'économie persistait, renvoyant pour l'heure les Etats et les gouvernements à leurs responsabilités.

Les investisseurs sont restés d'autant plus prudents que les statistiques économiques se sont avérées décevantes dans la zone euro. L'indice PMI composite est en effet ressorti à 46,5 en mars, contre 47,9 en février. L'estimation provisoire était de 46,5.

L'indice PMI du secteur des services s'est inscrit à 46,4 en mars, contre 47,9 en février, tandis que celui du secteur manufacturier a glissé à 46,8, d'après les derniers chiffres fournis par Markit. L'estimation préliminaire pour l'indice PMI des services était de 46,5.

Aux Etats-Unis, le Département américain au Travail a recensé 357 000 inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close le 30 mars, soit une hausse de 28 000 par rapport à la semaine précédente. Cette hausse était inattendue puisque les économistes tablaient en moyenne sur une baisse des nouvelles inscriptions (352 000). Les inscriptions de la semaine précédente n'ont été révisées (357 000).

Alcatel flambe, STMicro chute

Du côté des valeurs, Alcatel-Lucent (hors CAC 40) s'est distingué avec une hausse de 7,5% à 1,1 euro. L'équipementier télécoms a profité d'une note positive de la Deutsche Bank, le broker ayant relevé sa recommandation sur le titre de "Conserver" à "Achat".

Au palmarès des hausses de l'indice phare, Renault a fini en tête (+3%), devant EDF (+1,9%) et Vallourec (+1,1%).

Vivendi a grimpé de 1,1% également, soutenu par la perspective d'un nouveau changement de patron chez SFR. Selon Les Echos, la maison-mère Vivendi devrait nommer Jean-Yves Charlier, actuellement membre du Conseil de surveillance et Directeur général des activités Télécoms, à la tête de l'opérateur.

Parmi les principales baisses, citons STMicroelectronics (-4,4%) ou encore EADS (-1,4%).

Sur le compartiment SRD, Iliad a terminé en repli de 4,2% à 160,5 euros après avoir inscrit la veille de nouveaux sommets historiques. Ce matin, Bank of America Merrill Lynch a dégradé son opinion sur le titre à "Neutre".

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...