Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Les marchés restent focalisés sur le "Fiscal Cliff"
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 059.20 -0.37 % Temps réel Euronext Paris
5 063.36Ouverture : 5 081.61+ Haut : 5 029.06+ Bas :
-0.08 %Perf Ouverture : 5 077.91Clôture veille : 5 940 060 KVolume :

Cac 40 : Les marchés restent focalisés sur le "Fiscal Cliff"

BourseBourse

(Tradingsat.com) - Les Bourses européennes ont clôturé lundi en ordre dispersé, dans un marché essentiellement focalisé sur les questions budgétaires et fiscales aux États-Unis, où le camp Républicain, par la voix de John Boehner, s’est dit prêt à accepter une hausse d’impôt sur les revenus supérieurs à 1 million de dollars par an. Une concession qui témoigne de sa volonté d’éviter l’impasse dans les négociations autour du "fiscal cliff".

Wall Street, malgré tout, progressait nettement en soirée, portée par les banques et les valeurs technologiques après trois jours de baisse consécutives. Au Japon, la victoire des conservateurs annonce un tournant dans la politique économique du pays, notamment une nette accélération du soutien monétaire à l’activité du pays.

La Bourse de Paris a terminé en légère baisse lundi (-0,14%), prenant peu d'initiatives après avoir récemment atteint ses plus hauts de l'année. Sur le plan des valeurs, Alcatel-Lucent a prolongé son rebond en s’offrant +5,8% supplémentaires, après +7% vendredi. Le début de séance était pourtant plutôt mitigé sur des informations des Echos évoquant l’inquiétude du gouvernement français de voir le portefeuille de brevets du groupe tomber dans les mains des banquiers.

En l’occurrence, Goldman Sachs et Credit Suisse, auprès des desquelles l’équipementier télécoms a annoncé vendredi avoir obtenu 1,6 milliard d’euros de facilités de crédit de premier rang. Mais Natixis fait partie des analystes qui estiment que le risque de liquidité est écarté : le broker a ainsi relevé son opinion sur Alcatel-Lucent de "Neutre" à "Acheter", en portant son objectif de cours de 0,8 à 1,5 euro.

A noter également que Bouygues a rebondi de 3,8% suite à des propos confiants du directeur général de Bouygues Telecom. Parmi les principales baisses, citons Danone, Sanofi et Total.

Hors indice phare, Peugeot s’est offert une hausse de 6,4% dans une actualité moins négative pour le constructeur automobile. Le groupe a annoncé samedi qu'il était proche d'un accord avec un syndicat bancaire pour le refinancement de sa filiale bancaire, Banque PSA Finance.

Par ailleurs, PSA a annoncé la semaine dernière aux syndicats, lors du comité d’entreprise extraordinaire, que 1500 suppressions de postes supplémentaires auraient lieu d’ici 2014, en plus du plan de 8000 licenciements annoncé en juillet.

Le titre Peugeot s'est par ailleurs emballé à la suite d'un article paru dans La Tribune selon lequel l'Algérie discuterait d'une éventuelle prise de participation au capital de l'entreprise en difficulté.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...