Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Les marchés émergents tirent l'activité du cac 40
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 270.56 +0.03 % Temps réel Euronext Paris
5 274.36Ouverture : 5 280.17+ Haut : 5 266.93+ Bas :
-0.07 %Perf Ouverture : 5 268.85Clôture veille : 404 639 KVolume :

Cac 40 : Les marchés émergents tirent l'activité du cac 40

tradingsat

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Le chiffre d'affaires cumulé des entreprises de l'indice CAC 40 ressort très légèrement au-dessus des attentes du marché au premier trimestre, grâce notamment à la croissance solide des marchés émergents.

Les analystes jugent satisfaisantes les publications trimestrielles, achevées lundi avec les résultats de Bouygues, et ont apprécié la confirmation des objectifs annuels des sociétés.

Les craintes de ralentissement économique en Chine, l'évolution des prix des matières premières et de la parité euro-dollar, ainsi que les effets du séisme japonais dans les comptes des sociétés constituent de sérieux risques pour le deuxième trimestre et le reste de cette année, notent cependant de nombreux investisseurs.

"Les chiffres sont bons parce que l'effet de base du premier trimestre 2010 est favorable (...) On constate pour la plupart des entreprises que le premier trimestre 2011 s'inscrit dans la continuité du quatrième trimestre 2010", résume Agnès Brulé, secrétaire générale d'Entheca Finance.

"L'activité dans les pays émergents est toujours soutenue et commence à représenter pour certaines entreprises un réel avantage concurrentiel", ajoute-t-elle, en prenant l'exemple de Casino et de son concurrent Carrefour. "Les résultats trimestriels des entreprises montrent également un retour d'activité plus marquée aux USA et en Europe."

MOINS DE SURPRISES

Le chiffre d'affaires cumulé des sociétés du CAC 40 a crû de 9,25% pour les trois premiers mois de 2011 pour atteindre 340,58 milliards d'euros d'euros, contre 335,68 milliards attendus par les analystes.

"Les surprises sont moins élevées que dans les publications précédentes. Mais il faut souligner l'inertie des prévisions des analystes. Les analystes avaient été très, très longs en 2010 à remonter leurs attentes, et donc les surprises positives avaient été plus importantes", explique Franck Nicolas, directeur gestion allocation globale et ALM de Natixis AM.

Plus des deux tiers (67,5%) des sociétés du CAC 40 ont fait état d'une activité meilleure qu'attendu par le marché, seuls 13 groupes ayant déçu les attentes.

Les nombreuses incertitudes qui pèsent sur le reste de l'année ont incité les analystes financiers à réviser à la baisse à plusieurs reprises leurs prévisions de résultats pour 2011.

"On est dans un cycle de révisions à la baisse dans la zone euro depuis maintenant presque deux mois au niveau de la croissance des résultats, à cause de l'effet devise principalement", rappelle Pascal Heurtault.

"Le luxe sera peut-être le seul secteur pour lequel le consensus 2011 peut remonter un peu. Mais il faudra attendre le deuxième trimestre pour confirmer la tendance de la consommation en Asie hors Japon", estime de son côté Cyrille Collet, responsable de la stratégie chez CPR Asset Management.

Les gérants se veulent néanmoins optimistes. "On a une bonne tendance qui augure de bonnes choses pour la fin de l'année", assure Joffrey Ouafqa, analyste-gérant chez Convictions AM.

"Il y a encore des nuages, mais au global nous estimons que l'économie mondiale va croître; et normalement lorsqu'il y a croissance économique, il y a croissance des résultats;, et qui dit croissance des résultats dit appréciation des actions", renchérit Pascal Heurtault.

Avec Juliette Rouillon et Sonia Bernal Igosse, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...