Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le mois de décembre débute en douceur sur le Vieux Continent
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : Le mois de décembre débute en douceur sur le Vieux Continent

BourseBourse

(Tradingsat.com) - Après avoir achevé le mois de novembre sur une note hésitante, la première séance de décembre s’est soldée par une légère hausse des marchés européens après la publication de statistiques mitigées un peu partout dans le Monde.

En effet, l’indice PMI chinois établi par HSBC est ressorti à 50,5 points le mois dernier, franchissant ainsi le seuil critique des 50 points pour la première fois depuis octobre 2011, après 49,5 en octobre. Ce chiffre montre que l’activité manufacturière s’est à nouveau améliorée en Chine.

En revanche, aux Etats-Unis, l’ISM manufacturier est retombé en deçà du seuil des 50 points (49,5), contre 51,5 anticipé, tandis que les dépenses dans la construction ont progressé de 1,4% alors qu’une hausse de seulement +0,5% était attendue.

Sur le Vieux Continent, l’indice manufacturier PMI Markit pour la zone euro s’est contracté pour le seizième mois d’affilée à 46,2 points, tout en affichant une hausse de 0,8 point par rapport à octobre. Celui de l’Allemagne affiche également une amélioration à 46,8 points (+0,6) en novembre même s’il se maintient sous le seuil des 50 points pour le neuvième mois consécutif. Enfin, l’indice PMI Markit pour la France se redresse à 44,5 points, son meilleur niveau depuis août, contre 43,7 en octobre.

A noter aussi que sur le front de la dette, la Grèce a dévoilé ce matin les modalités d’un plan de rachat d’obligations d’Etat de 10 milliards d’euros destiné à réduire l’encours de sa dette publique en profitant de la baisse de la valeur des titres.

A la clôture de la Bourse de Paris, le CAC 40 a augmenté de 0,26% à 3 566 points, soutenu notamment par les performances de quelques banques comme Crédit Agricole (+1,4%) et Société Générale (+0,5%) et la bonne tenue de grosses capitalisations comme Sanofi (+0,6%). Par ailleurs, EADS (+2,1%) a profité des spéculations autour de l’actionnariat du Groupe.

Meilleur élève aujourd’hui au sein de l’indice phare, Alcatel-Lucent a grimpé de 2,3% après sa chute de vendredi, suite à une note positive de Deutsche Bank.

De son côté, Vivendi a progressé de 0,4%, alors que de nouvelles rumeurs ont entouré le secteur des télécoms. Selon la presse, SFR et Bouygues Telecom auraient ainsi repris leurs discussions en vue d’une éventuelle mise en commun de leurs réseaux mobiles.

A l’inverse, Renault a perdu 1,3% sur de mauvais chiffres mensuels dans le secteur automobile français. Selon le CCFA, le nombre d'immatriculations de voitures particulières neuves a chuté de 19,2% le mois dernier (-19,6% pour l'ensemble des véhicules léger VP + VUL). A noter également que STMicroelectronics a cédé 1,6% et Unibail-Rodamco 1%.

Hors indice parisien, Cegedim a flambé de 8,4% suite à une note favorable de broker. Pierre et Vacances a repris quasiment les 4% qu’il avait perdus en fin de semaine dernière, tandis que les petites et moyennes valeurs étaient de nouveau recherchées à l’image de Soitec (+1,2%), Archos (+0,6%) et Artpice (+0,9%). A la baisse, citons Steria (-3%), Belvédère (-2,8%) ou encore Faurecia (-2,1%), dans le sillage de Peugeot (-1,9%) et des chiffres commerciaux décevants pour la filière automobile.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI