Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 prend 1% avec l'emploi américain
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 291.22 +0.42 % Temps réel Euronext Paris
5 274.36Ouverture : 5 291.60+ Haut : 5 259.63+ Bas :
+0.32 %Perf Ouverture : 5 268.85Clôture veille : 2 129 070 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 prend 1% avec l'emploi américain

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en hausse vendredi soir, les chiffres de l'emploi américain ayant finalement convaincu une majorité d'investisseurs. Les publications d'entreprises, notamment celle d'ArcelorMittal, ont dans l'ensemble été bien accueillies.

Selon le Département américain au travail, 113 000 postes ont été créés en janvier dans le secteur privé non agricole aux Etats-Unis, contre 185 000 attendus par les économistes. Cependant, le taux de chômage a reculé de 1 point à 6,6% alors qu'il était attendu stable à 6,7%.

L'indice CAC 40 a progressé de près de 1% à 4 228 points, tiré surtout par les valeurs cycliques, Vallourec (+3,9%) et Saint-Gobain (+2,1%) en tête.

Air Liquide (+1,9%) a profité d'une étude favorable de Morgan Stanley, repassé à l'achat sur le titre.

ArcelorMittal a grappillé 0,8% après l'annonce d'un EBITDA supérieur aux attentes au quatrième trimestre 2013.

A l'inverse, Alcatel-Lucent a subi quelques dégagements (-0,8%) après avoir flambé la veille dans le sillage de sa publication financière.

Hors CAC 40, Aperam s'est envolé de plus de 13% après l'annonce de résultats meilleurs que prévu.

Ubisoft a pris 3% avant la publication lundi 10 février de ses ventes du 3ème trimestre 2013-14.

Peugeot a grimpé de 2,5% alors que l'alliance PSA-Dongfeng se précise. Le conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën a exprimé "son plein soutien" au projet de recapitalisation du constructeur français qui verrait l'Etat français et le chinois Dongfeng entrer au capital à parts égales.

A l'inverse, Air France-KLM a cédé 3,6%, pénalisé par une rumeur d'augmentation de capital. Selon La Tribune, la compagnie aérienne aurait besoin d'au moins 700 millions d'euros "pour rééquilibrer le bilan et retrouver des marges de manœuvre si des opportunités capitalistiques se présentaient". Une telle opération pourrait intervenir d'ici la fin de l'année 2014, si les conditions sont réunies.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...