Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 perd 0,5%, plongeon des télécoms
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 319.17 -0.32 % Temps réel Euronext Paris
5 335.85Ouverture : 5 350.25+ Haut : 5 304.35+ Bas :
-0.31 %Perf Ouverture : 5 336.39Clôture veille : 3 391 810 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 perd 0,5%, plongeon des télécoms

(Tradingsat.com) - Le CAC 40 a redonné 0,5% ce lundi sur des prises de bénéfices après cinq semaines de hausse, sur fond de chute des valeurs télécoms. Par ailleurs, les investisseurs ont pris acte aujourd'hui du lancement officiel du programme d'achat d'obligations d'Etat (QE) de la Banque centrale européenne. La question de l'avenir de la Grèce continue en outre de susciter l'inquiétude des marchés, le pays étant à nouveau sous pression face aux remboursements qui s’annoncent dans les prochains jours.

La concurrence craint une possible annonce de Free

Les principaux opérateurs français ont connu un début de semaine particulièrement mouvementé, Orange ayant signé le plus fort recul de l'indice phare (-5,7%), à la veille d'une conférence de presse surprise de Free qui s'annonce animée avec le lancement d'un smartphone maison ou d'une nouvelle box. Xavier Niel, le patron de l'opérateur, filiale du groupe Iliad, préparerait une nouvelle offensive afin de "tuer Bouygues Telecom", promettant de "tout péter, tout mettre à 10 euros", selon La Tribune. Sur le secteur, Numericable-SFR a cédé près de 10%, Bouygues 3,5% et Iliad 4%.

De son côté, EDF a poursuivi sa baisse (-2,8%), alors que les déclarations se multiplient autour d'une éventuelle alliance capitalistique avec Areva, le spécialiste du nucléaire, qui a accusé une perte nette de 5 milliards d'euros en 2014. Après les interventions d'Emmanuel Macron, de François Hollande et de Manuel Valls, qui demandent aux deux groupes de travailler à un rapprochement, c'est au tour de Ségolène Royal d'affirmer sa position sur le dossier Areva. Selon la ministre de l'Ecologie et de l'Energie, un rapprochement entre EDF et Areva fait partie des hypothèses envisagées par le gouvernement dans le cadre de sa réflexion sur l'avenir de la filière énergétique en France.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...