Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 finit en légère baisse avec la Syrie
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 131.39 -1.07 % Temps réel Euronext Paris
5 144.03Ouverture : 5 144.03+ Haut : 5 105.72+ Bas :
-0.25 %Perf Ouverture : 5 186.95Clôture veille : 4 321 780 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 finit en légère baisse avec la Syrie

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en baisse lundi soir, les craintes sur le dossier syrien ayant psé sur la tendance en dépit de statistiques encourageantes en Chine et de la flambée des indices à Tokyo, après la victoire du Japon pour l'organisation des jeux Olympiques d'été de 2020. Le CAC 40 a reculé de 0,22% à 4 040 points, après trois séances consécutives de hausse.

"Les anticipations d’une action militaire ont provoqué une forte instabilité sur les marchés financiers vendredi alors que la Russie a tapé du poing sur la table pour tenter de faire reculer les Etats-Unis. La décision finale devrait cependant être prise au cours des prochains jours avec les débats au Congrès", commentait ce matin le CM-CIC.

"Si les leaders des partis des deux chambres ont apporté leur soutien à une solution militaire, l’opposition de l’opinion publique pourrait faire hésiter de nombreux représentants. Les doutes restent nombreux sur ce sujet, ce qui devrait maintenir les investisseurs sous tension étant donné les conséquences que pourrait avoir un embrasement de la zone. Dans l’attente que le brouillard se lève, les investisseurs devraient se tourner vers les valeurs refuge."

Du côté des valeurs françaises, Vallourec s'est distingué (+3,6%) grâce à une note de Kepler Cheuvreux.

Veolia a grimpé de 3,5% alors que Morgan Stanley a confirmé son opinion à l'achat sur le titre après le départ du directeur financier.

Vivendi était entouré (+1,6%) suite à des rumeurs de presse indiquant que Vincent Bolloré, membre du conseil de surveillance et actionnaire de Vivendi, se serait porté candidat à la présidence du directoire du géant des médias et du divertissement.

LVMH (+0,8%) a également profité d'une recommandation d'analyste, Exane étant passé à "Surperformance" sur le groupe de luxe.

A l'inverse, les dossiers au profil défensif comme Danone, Essilor ou Sanofi, ont fini dans le rouge avec des baisses allant de 1 à 2%.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI