Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 en léger repli avant de grands rendez-vous économiques
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 127.77 -1.14 % Temps réel Euronext Paris
5 144.03Ouverture : 5 144.03+ Haut : 5 105.72+ Bas :
-0.32 %Perf Ouverture : 5 186.95Clôture veille : 1 797 510 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 en léger repli avant de grands rendez-vous économiques

La Bourse de Paris finit à -0,3%La Bourse de Paris finit à -0,3%

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a finalement terminé en léger repli mercredi soir, sur fond de reprise de souffle à Wall Street après les records du Dow Jones, au plus haut historique. Le marché américain qui avait pourtant profité de chiffres encourageants dans l'emploi avec des créations de postes ADP supérieures aux attentes (198 000 vs. 172 000 anticipées).

La prudence semblait aussi rester de mise alors que plusieurs rendez-vous importants sont attendus en fin de semaine, avec les réunions monétaires des banques du Japon, d’Angleterre et de la BCE demain, et le rapport sur l’emploi de février aux Etats-Unis vendredi. Ce soir, les investisseurs prendront en outre connaissance du Livre Beige de la Fed.

De son côté, l'indice CAC 40 a fini à -0,35% sur les 3 773 points, après avoir atteint un plus haut annuel mardi.

Dans l'actualité entreprises européennes, la presse économique a fait état de rumeurs de consolidation dans le secteur des télécoms. Verizon Communications et Vodafone réfléchissent en effet sur la suite à donner à leur collaboration, en particulier sur leur stratégie à l'égard de leur coentreprise, a rapporté mardi l'agence Bloomberg.

Peugeot et Bourbon à la fête

Du côté des valeurs, Renault a continué de s'illustrer (+3,4%) à la veille de l'ouverture au grand public du salon automobile de Genève. Par ailleurs, Lafarge a gagné 2,9% et Accor 2,4%.

A l'inverse, France Télécom a reculé de 2,4%, insensible aux rumeurs sectorielles après deux séances de hausse consécutives.

Sur le SRD, Bourbon s'est envolé de 13,5% suite à la publication annuelle très bien accueillie du spécialiste des services maritimes. Le groupe a vu son bénéfice net bondir à 41,9 millions d’euros l’an dernier, contre 6,8 millions d’euros en 2011, tandis que le résultat brut d’exploitation (EBITDA) a atteint 406,2 millions d’euros, en forte hausse de 35,3% par rapport à l’année précédente, soit une progression supérieure à celle du chiffre d’affaires (+17,7% à 1 186,9 millions d’euros).

Peugeot a flambé de 9% à 6,05 euros. Le groupe automobile, qui expliquait hier à l’occasion de l’ouverture du salon de Genève, ne pas observer de dégradation du marché automobile européen par rapport à ses première estimations, a également profité des dernières déclarations d’Arnaud Montebourg sur les moteurs diesel. Le ministre du Redressement productif a en effet assuré mardi 5 mars qu'il n'y aurait "pas de décision en 2013" du gouvernement sur une éventuelle augmentation de la fiscalité sur le diesel.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI