Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 en léger recul à la mi-séance
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 en léger recul à la mi-séance

BourseBourse

(Tradingsat.com) - A l’approche des fêtes de Noël, la semaine s’annonce calme sur les marchés européens, qui restent focalisés sur les négociations budgétaires aux Etats-Unis où le camp Républicain, par la voix de John Boehner, s’est dit prêt à accepter une hausse d’impôt sur les revenus supérieurs à 1 million de dollars par an. Une concession qui témoigne de sa volonté d’éviter l’impasse dans les négociations autour du "Fiscal Cliff".

Au Japon, la victoire des conservateurs annonce un tournant dans la politique économique du pays, notamment une nette accélération du soutien monétaire à l’activité du pays.

A Paris, le CAC 40 perd 0,4% à 3 630 points. Sur le plan des valeurs, Alcatel-Lucent est toujours en vedette. L'accord de financement bancaire annoncé en fin de semaine dernière continue de faire son effet.

Après avoir rebondi de 7% vendredi, l'équipementier télécoms a encore ouvert en hausse lundi, le titre s'adjugeant actuellement près de 2,7% à 0,94 euro suite à un changement de recommandation d'analyste. Natixis est passé de "Neutre" à "Acheter" sur la valeur en portant son objectif de cours de 0,8 à 1,5 euro. Le broker estime que les risques de liquidité sont "repoussés" à 2018 grâce à une émission de dette de 1,6 Md€ adossée à ses brevets.

Hors indice phare, Peugeot prend les devants avec une hausse de 4%. Suivent ensuite les titres Atari (+3%) et Derichebourg (+2%) qui reste recherché dans le sillage de sa publication annuelle, significativement supérieure aux attentes d’Exane.

Au palmarès des plus fortes baisses, figure notamment Vivalis (-6,8%) alors que la société de biotechnologies française va racheter son homologue autrichienne Intercell pour environ 133 millions d'euros, dans le cadre d'une opération qui permettra aux deux entreprises spécialisées dans les vaccins d'économiser entre cinq et six millions d'euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI