Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La prudence reste de mise, craintes autour du "fiscal cliff"
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : La prudence reste de mise, craintes autour du "fiscal cliff"

BourseBourse

(Tradingsat.com) - C’est toujours la prudence qui prévaut ce vendredi, les marchés européens cherchant une direction claire après les annonces de la Fed, toujours préoccupés par la falaise fiscale et budgétaire aux Etats-Unis. Quelques données économiques ont été publiées dans la zone euro. Selon Markit, l’indice flash PMI Composite est ressorti à 50,5 points en Allemagne, son premier passage au-dessus du seuil critique des 50 points depuis mai. L’indice pour la zone euro s’améliore à 47,3, soit un plus haut de neuf mois, tandis que celui pour la France ressort à 45 points, au plus haut depuis septembre, tout en se maintenant sous le seuil des 50 points pour le dixième mois consécutif.

Par ailleurs, Standard & Poor’s a abaissé à négative la perspective sur le triple A britannique du fait des difficultés du gouvernement à tenir ses engagements en termes de réduction des déficits.

Enfin, en Chine, la hausse de l’indice PMI manufacturier HSBC confirme la stabilisation de l’économie avec principalement un soutien de la demande intérieure alors que les nouvelles commandes à l’exportation rechutent.

Cette fin de semaine est marquée, sur le plan des valeurs, par l’envolée d’Alcatel-Lucent à la Bourse de Paris. Alors que l’indice CAC 40 demeure hésitant (-0,1% à 3 640 points), l’équipementier télécoms bondit de près de 10%, en tête des hausses après la confirmation d'un accord de financement avec les banques Goldman Sachs et Credit Suisse, portant sur un montant global de 1,6 milliard d'euros. Cet engagement de financement pluriannuel offre à l'équipementier télécoms "une plus grande flexibilité pour atteindre les objectifs du Programme Performance annoncé précédemment, y compris l’objectif de réduction des coûts de 1,25 milliard d’euros et la sortie ou la restructuration de contrats de Services Gérés et de marchés géographiques non rentables". Ces facilités devraient être garanties, entre autre, par le portefeuille de propriété intellectuelle d’Alcatel-Lucent et certaines filiales du groupe. Le portefeuille de brevets est valorisé par une société spécialisée entre 3,2 et 5,5 Mds€. Parmi les principales baisses à la mi-séance, citons Veolia et Total, en repli de 1% environ.

Hors indice vedette, c’est Derichebourg qui se distingue (+4%). Exane BNP Paribas vient en effet de relever son objectif de cours sur la valeur de 60% à 2,80 euros après que le groupe de services (aux entreprises, à l'environnement, et d'assistance aéroportuaire) a publié la semaine dernière des résultats annuels significativement supérieurs à ses attentes. Par ailleurs, Poncin Yachts et Havas restent bien orientés. A l’inverse, Rodriguez Group chute de près de 4% et TF1 consolide après ses gains de la veille et une dégradation de Société Générale de "Acheter" à "Conserver".

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI