Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 821.49 +0.38 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris cale après une séance marquée par l'indécision

jeudi 18 juin 2020 à 18h20

(BFM Bourse) - Au terme d'une séance empreinte d'incertitude et de volatilité, le CAC 40 a cédé 0,75% jeudi, mettant fin à une brève séquence -deux séances- de rebond. Sans même évoquer de potentielle deuxième vague du coronavirus (qui supposerait qu'on en ait terminé avec la première...), la poursuite de l'augmentation du nombre de cas aux Etats-Unis a ramené les investisseurs à la prudence.

Les investisseurs sont vite arrivés au bout de leur élan. Après deux séances seulement de rebond, le CAC 40 est retombé jeudi de 0,75% à 4.958,75 points, dans un volume d'échanges en contraction et qui s'élève à 3,17 milliards d'euros. La séance a été marquée par une volatilité notable puisque après un repli initial, le CAC 40 s'est retourné à la hausse pour remonter à plus de 5.000 points vers 10h30... avant de changer à nouveau de direction jusqu'à un plancher de 4908 points dans les minutes suivant l'ouverture de Wall Street, et finalement limiter ses pertes en toute fin de séance.

Des fluctuations qui reflétaient l'hésitation observée également à Wall Street, où les principaux indices reculaient légèrement (-0,2%) au moment de la clôture européenne, après là aussi un retour avorté à l'équilibre dans les premières heures d'échanges.

Difficile de faire l'impasse sur l'évolution de la pandémie alors que le bilan quotidien des cas d'infection continue à grimper aux Etats-Unis, avec de nouveaux records en Californie et au Texas (les deux Etats américains les plus peuplés) et une tendance qui apparaît s'accélérer dans plus d'une douzaine d'Etats au total par rapport à la semaine précédente. En Chine, 21 nouveaux cas d'infection ont été recensés à Pékin mercredi, ce qui incite toujours à une extrême vigilance, même si la tendance des nouveaux cas marque une baisse depuis le pic du 13 juin (36 nouveaux cas), au prix d'un confinement local strict.

Excellente reprise chez Fnac Darty

Pour autant, l'actualité sur le front des entreprises continue à amener des éléments encourageants, ainsi qu'en témoigne le cas emblématique de Fnac Darty. Mercredi soir, le distributeur a certes livré un bilan impressionnant de la crise récente, avec environ 400 millions d'euros de chiffre d'affaires évanouis par rapport à l'année précédente. Mais depuis la réouverture de ses magasins, le groupe constate "une excellente reprise de l'activité post confinement", soit +10% à partir du 11 mai, tandis que ses sites de commerce en ligne ont profité de la période pour conquérir 1 million de nouveaux clients. L'action a conservé un gain de 1,6% en clôture (contre près de 4% en matinée).

Au sein du CAC 40, le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics (+1,5%) s'est distingué grâce aux perspectives globalement positives de l'industrie, soutenue par la poursuite de la numérisation du monde physique et la perspective d'un plan de soutien spécifique à l'industrie aux Etats-Unis.

Le spécialiste de l'événementiel GL Event flanche

Toutes les entreprises ne peuvent cependant formuler des perspectives d'embellie derrière les nuages du moment. Alors que la visibilité concernant les grands rassemblements reste faible, le spécialiste de l'événementiel GL Event a flanché de 7,2% après des prévisions peu engageantes.

Au chapitre énergétique, l'optimisme restait pourtant de mise en fin de journée avec une avancée de 1,87% du baril WTI à 38,67 dollars, et de 1,69% pour le Brent à 41,40 dollars.

L'euro pour sa part rétrocédait 0,23% à 1,1218 dollar.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+333.50 % vs -3.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat