Bourse > Cac 40 > Cac 40 : L'emploi américain sans effet sur la Bourse de Paris
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 190.17 +0.56 % Temps réel Euronext Paris
5 162.24Ouverture : 5 208.33+ Haut : 5 158.79+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 5 161.08Clôture veille : 3 002 350 KVolume :

Cac 40 : L'emploi américain sans effet sur la Bourse de Paris

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé la semaine sur une note stable, clôturant la séance de vendredi sur un gain symbolique de 0,07% à 4045,65 points. Très attendue, la statistique américaine de l'emploi, assez mitigée, n'a pas alarmé les investisseurs. Le département du Travail a fait état de la création de 162.000 postes dans le secteur non agricole le mois dernier, contre 184 000 anticipés par le consensus. De plus, le solde des deux mois précédents a été révisé à la baisse. En revanche, le taux de chômage a reculé de 0,2 point à 7,4%, se rapprochant donc de l'objectif de 6,5% au dessus duquel la Réserve Fédérale a promis de poursuivre une politique monétaire accommodante.

Sur le front des valeurs, Renault a signé vendredi la plus forte hausse parmi les valeurs du CAC 40. Le titre a bondi de 3,5% à 62,6 euros, soutenu par le changement de la recommandation de JPMorgan à son égard, de "Neutre" à "Surpondérer". Dans le même temps, le broker a relevé son objectif de cours sur le titre de 57 euros à 74 euros.

Belle séance également pour AXA, qui a progressé de 2,2% à 17,12 euros à la suite de la publication de résultats semestriels meilleurs qu'attendu. Pour un chiffre d'affaires en hausse de 4% à 50 044 millions d'euros, le groupe a vu son résultat opérationnel augmenter 16% à 2 579 millions d'euros, tandis que le résultat courant grimpait de 26% à 2 954 millions d'euros. Le résultat net est demeuré stable à 2 467 millions d'euros (-1%), en raison d'élément exceptionnels. "Les chantiers engagés suite à la crise financière commencent à porter leurs fruits sur le plan opérationnel dans un contexte qui reste difficile mais qui se normalise", a commenté CM-CIC Securities.

Autre valeur en vue, Société Générale a gagné 2,1% à 34,05 euros. Credit Suisse a réitéré sa recommandation "Surperformance" et son objectif de cours de 43,4 euros sur Société Générale. Le groupe dirigé par Frédéric Oudéa reste la banque préférée du broker en France du fait de sa "meilleure capacité à capturer la croissance".

De son côté, GDF Suez a enregistré vendredi une belle progression de 2% à 16,95 euros à la Bourse de Paris, portant ses gains à +8% en deux séances. Le groupe électro-gazier avait publié jeudi des résultats semestriels marqués par une bonne résistance opérationnelle. Il en a profité pour confirmer ses objectifs annuels malgré un contexte dégradé en Europe.

En bas de classement, Publicis a chuté de 2,7% à 59,3 euros, terminant la semaine globalement inchangé après avoir annoncé dimanche dernier sa fusion avec l'américain Omnicom en vue de créer le numéro un mondial de la publicité.

Hors CAC 40, Cellectis a flambé de plus de 20%, après avoir accéléré sa progression tout au long de la séance. L'action de la société pionnière de l'ingénierie du génome, qui était retombée en juillet sur ses plus bas niveaux historique, a profité de la validation par le Conseil constitutionnel du texte sur la recherche sur l'embryon et les cellules souches. Cellectis est justement en pointe dans le domaine des cellules souches.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI