Bourse > Cac 40 > Cac 40 : L'emploi américain et les craintes en Corée douchent les marchés
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 267.33 -0.08 % Temps réel Euronext Paris
5 267.66Ouverture : 5 287.85+ Haut : 5 265.36+ Bas :
-0.01 %Perf Ouverture : 5 271.70Clôture veille : 4 379 300 KVolume :

Cac 40 : L'emploi américain et les craintes en Corée douchent les marchés

Cac 40Cac 40

(Tradingsat.com) - Les Bourses européennes ont terminé en nette baisse vendredi, les mauvais chiffres de l'emploi aux Etats-Unis ayant lourdement pesé sur la tendance, tout comme les tensions géopolitiques en Corée et les craintes sanitaires en Chine. A la Bourse de Paris, l'indice CAC 40 a décroché de 1,68% à 3 663,5 points.

Selon le Département US au travail, seulement 88 000 créations de postes ont été enregistrées le mois dernier outre-Atlantique, soit un plus bas depuis neuf mois, alors que le nombre d'emplois créés a été révisé à la hausse pour février, à... 268 000. Les économistes tablaient sur 190 000 créations de postes en mars. En revanche, le taux de chômage est retombé à 7,6% alors qu'il était attendu stable à 7,7%.

Par ailleurs, la montée des tensions en Corée du Nord fait craindre le pire, la menace d'une guerre nucléaire étant pris très au sérieux par les Etats-Unis, premier pays visé par l'armée nord-coréenne, qui a annoncé hier avoir reçu l'approbation finale pour déclencher des opérations militaires contre la première économie du monde, y compris d'éventuelle frappes nucléaires.

Enfin, les craintes de résurgence d'une nouvelle pandémie de grippe aviaire en Chine ont fortement secoué le secteur du transport, et notamment les compagnies aériennes comme Air France-KLM (-7,7%). Le secteur du luxe était également malmené face au risque d’épidémie et de baisse du yen. PPR (-4,2%) et LVMH (-3,4%) étaient donc logiquement sous pression. A l'exception de Société Générale qui a plutôt bien résisté ce vendredi (clôture à l'équilibre), aucune valeur n'était épargnée au sein de l'indice phare.

Hors CAC, les SSII Altran et Steria se sont distinguées avec des hausses de +2,1% et +1,2%.

Iliad, la maison mère de Free, a poursuivi sa baisse (-2,2%) après ses sommets. Hier, le courtier Bank of America Merrill Lynch est repassé à "Neutre" sur la valeur.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...