Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Hausse modérée du CAC 40 après l'emploi américain
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : Hausse modérée du CAC 40 après l'emploi américain

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en légère hausse vendredi soir après la publication d'une statistique de l'emploi assez paradoxale.

Si le taux de chômage a reculé en décembre aux Etats-Unis, ce qui n'était pas du tout attendu, le nombre de créations de postes a nettement baissé, suscitant la méfiance des investisseurs avant une semaine chargée sur le front des publications.

En effet, dès mardi, le marché scrutera de près les résultats financiers des grandes banques américaines.

Selon le Département américain au Travail, le nombre d'emplois non-agricoles créés dans le secteur privé s'est élevé à seulement 74 000 en décembre aux Etats-Unis (contre environ 200 000 anticipé), soit la plus faible création de postes depuis le mois de janvier 2011. Ce recul pourrait n'être que temporaire dans la mesure où une vague de froid semble avoir affecté l'activité économique du pays. Par ailleurs, le taux de chômage s'est replié de 0,3 point à 6,7%, contre 7% attendu.

L'indice CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,6% à 4 250 points, porté par la bonne tenue des valeurs cycliques à l'image de Renault (+3,6%) ou encore de Saint-Gobain et de Vallourec qui ont grimpé de 3%.

Capgemini a pris 2,2% dans le sillage du groupe indien de services informatiques Infosys qui a relevé ses prévisions de croissance du chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année.

Orange a grimpé de 3,1% alors que l'opérateur espère tripler le nombre d'abonnés 4G d'ici fin 2014. "Nous allons continuer à accélérer dans la 4G, commercialement et dans le déploiement", a déclaré le dirigeant d'Orange, qui veut conquérir 2 à 3 millions de clients 4G à fin 2014.

Alcatel-Lucent a subi de nouveaux dégagements, signant la plus forte baisse de l'indice phare (-4%), au lendemain de la dégradation de la Deutsche Bank.

Hors indice phare, Rodriguez a plongé de plus de 11% après que le fabricant de yachts de luxe a annoncé la décision du Tribunal de Commerce de Cannes de prononcer l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire à l'égard du groupe et de sa filiale de services SNP Boat Service.

Dans le même secteur, Bénéteau a chuté de 5,7% après la publication d'un chiffre d'affaires de 89,8 millions d'euros au premier trimestre de son exercice 2013-14, en baisse de 5,9%.

Enfin, Eutelsat a décroché de 2,6% et SES de 1,2%, les deux opérateurs de télécommunication par satellite ayant été pénalisés par une note de courtier.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI