Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Fin de semaine prudente avec le mur budgétaire aux Etats-Unis
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 267.33 -0.08 % Temps réel Euronext Paris
5 267.66Ouverture : 5 287.85+ Haut : 5 265.36+ Bas :
-0.01 %Perf Ouverture : 5 271.70Clôture veille : 4 379 300 KVolume :

Cac 40 : Fin de semaine prudente avec le mur budgétaire aux Etats-Unis

BourseBourse

(Tradingsat.com) - Le mois de novembre s’achève sur une note prudente en Bourse, les marchés européens hésitant entre des prises de positions en vue d’un rally de fin d’année et des incertitudes sur l’issue des discussions sur la falaise budgétaire aux États-Unis, après une série de statistiques décevantes des deux côtés de l’Atlantique.

Les investisseurs ont réagi dans un premier temps à la publication des chiffres du chômage dans la zone euro, qui ont franchi un nouveau sommet en octobre. Selon Eurostat, le taux d’inactivité est ressorti à 11,7%, reflétant la faiblesse de l'économie de la région, qui est entrée au troisième trimestre dans sa deuxième phase de récession depuis 2009. Ce chiffre est en légère progression par rapport au taux de 11,6% du mois de septembre et marque une forte aggravation par rapport à celui de 9,9% constaté il y a un an.

Aux États-Unis, les dépenses des ménages ont reculé de manière inattendue (-0,2% contre +0,1% anticipé), tandis que l’indice PMI de Chicago a été légèrement inférieur aux attentes en octobre, à 50,4.

La séance de vendredi a été marquée globalement par des volumes importants sur les grosses capitalisations françaises, un mouvement assez habituel en fin de mois. A la Bourse de Paris, le CAC 40 a tenté d’aller chercher les 3 600 points, son plus haut annuel, mais la baisse s’est accentuée en toute fin de séance vendredi avec le plongeon d’Alcatel-Lucent.

L’équipementier a vu son cours de Bourse s’effondrer de 7,5% à 0,84 euro, dans des volumes très étoffés (169 millions de pièces échangées !), sans doute dans la perspective d’une prochaine sortie de l’indice phare alors que de nombreux analystes ont récemment évoqué ce scénario.

Sur 5 séances, Alcatel limite sa chute à -5,5%, mais reste la valeur la plus affectée cette semaine. EDF a perdu 4,2% suite à une décision défavorable du Conseil d’Etat sur les tarifs d’acheminement de l’électricité sur la période 2009-2013. Moins perturbée, l’action France Télécom cède 1,4% avec Sanofi (-0,9%) et Vivendi (-0,4%).

Les meilleures performances reviennent cette semaine à Unibail-Rodamco (+5,2%), Vallourec (+5,1%), STMicroelectronics (+4,7%), EADS (+4%) et Capgemini (+3,6%).

Hors CAC 40, c’est Eiffage qui se distingue avec un score hebdomadaire de +14,8%, devant Cegedim (+14,6%), Trigano (+9,9%), Archos (+7,9%) ou encore Club Méditerranée (+6%). Le titre du spécialiste des villages de vacances s’est refait une petite santé avant la présentation des résultats annuels prévus le 7 décembre, qui pourrait être l'occasion pour le groupe de renouer avec le versement d'un dividende.

Parmi les plus fortes baisses, citons ST Dupont (-14,3% après des résultats décevants), Ciments Français (-6%) ou encore Derichebourg (-4,5%).

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...