Bourse > Cac 40 > Cac 40 : EDF seule baisse du CAC 40, dans un marché optimiste sur le "fiscal cliff"
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 287.88 +0.19 % Temps réel Euronext Paris
5 272.86Ouverture : 5 296.52+ Haut : 5 270.32+ Bas :
+0.28 %Perf Ouverture : 5 277.88Clôture veille : 4 404 740 KVolume :

Cac 40 : EDF seule baisse du CAC 40, dans un marché optimiste sur le "fiscal cliff"

BourseBourse

(Tradingsat.com) - Les indices boursiers européens ont enregistré de copieux gains jeudi, repartant de l’avant après plusieurs séances hésitantes, dans un marché confiant sur l’issue des négociations autour du "fiscal cliff" aux États-Unis.

Le président américain Barack Obama a indiqué hier que les deux partis politiques, Républicains et Démocrates, pouvaient s’entendre sur la question budgétaire en se fixant les fêtes de Noël comme ultimatum.

Très attendus, les chiffres du Département du Commerce ont montré que le PIB américain du troisième trimestre avait finalement progressé de 2,7% en rythme annuel, son niveau le plus fort depuis le début de l'année, et non de 2% comme il l'avait annoncé le fin octobre.

Autres bonnes nouvelles, les inscriptions au chômage ont, comme prévu, nettement reculé outre-Atlantique lors de la semaine précédente, tandis que les promesses de ventes de logements ont largement dépassé les attentes en affichant une progression de 5,2% en octobre, contre seulement +0,9% anticipé.

Par ailleurs, la croissance économique des États-Unis reste bloquée à faible régime, entravée par les suites du passage de l'ouragan Sandy et les incertitudes liées à l'évolution de la politique budgétaire américaine, selon le Livre beige publié mercredi par la Réserve fédérale.

Sur le Vieux Continent, les opérateurs ont salué les chiffres du chômage en Allemagne, qui ont été trois fois moins importants qu’attendu le mois dernier (5 000 contre 15 000 anticipé).

A la Bourse de Paris, le CAC 40 a clôturé en vive hausse (+1,53% à 3 568 points), porté par la bonne tenue du secteur bancaire et des valeurs cycliques. Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole ont gagné plus de 2%, avec d’autres sociétés comme Bouygues (+4,8%), Lafarge (+3,3%), France Télécom (+4,5%) et STMicroelectronics (+4%).

Une seule valeur a terminé dans le rouge : après avoir chuté en tout début de journée, le titre EDF a limité ses pertes en fin de séance, cédant 1% à 14,1 euros. L’électricien a pâti d’une décision défavorable du Conseil d’Etat, mais celle-ci ne devrait pas avoir de conséquences sur les résultats du groupe, contrairement à ce qui avait été redouté par le marché après un article publié jeudi matin dans Le Parisien.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...