Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Début de semaine sous le signe de la prudence
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : Début de semaine sous le signe de la prudence

(Tradingsat.com) - Après une ouverture en hausse lundi matin, l'indice CAC 40 a rapidement basculé en territoire négatif (-0,45% actuellement), la publication d'un indice IFO décevant et les doutes entourant le secteur bancaire européen pénalisant les marchés actions. Les banques françaises ne sont pas parvenues à se maintenir dans le vert en première partie de séance, au lendemain des résultats de la revue de la qualité de leurs actifs et des tests de résistance menés par la Banque centrale européenne (BCE) sur 130 établissements bancaires de la zone euro.

L'indice du climat des affaires IFO est ressorti en baisse à 103,2 points en octobre contre 104,7 le mois précédent, tombant à son plus bas niveau depuis décembre 2012. Les économistes s'attendaient en moyenne à une dégradation moins importante du climat des affaires à 104,6 points. La composante qui mesure les anticipations a reculé à 98,3 contre 98,9 anticipé et celle qui mesure les conditions actuelles est tombée à 108,4 contre 110,0 attendu en moyenne.

Les titres des principaux établissements français évoluent désormais dans le rouge après avoir bondi dans les premiers échanges parisiens. Société Générale recule de 2,6%, Crédit Agricole de 1,1% et BNP Paribas de 1,6%. "La qualité du capital qui a été testé n’est pas toujours optimum ni homogène", souligne un gérant d'Eiffel Investment interrogé par Reuters, relevant que les tests ont été réalisés sur du capital qui n'intègre pas complètement les nouvelles normes réglementaires du secteur bancaire dites de Bâle III.

"La publication ce dimanche des résultats des stress tests sur les 130 banques observées est rassurante à quelques jours de la mise en place de l’Union bancaire au 1er novembre", estime de son côté le CM-CIC Securities. La publication des résultats de ces tests "renforce notre conviction que la fin de cet exercice permettra de dynamiser quelque peu le crédit en zone euro, ce qui constituera un facteur de soutien à la croissance européenne dans les années à venir", a ajouté le courtier.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI