Bourse > Cac 40 > Cac 40 : 2ème séance de repli pour l'indice CAC 40
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 230.18 +0.27 % Temps réel Euronext Paris
5 239.46Ouverture : 5 251.25+ Haut : 5 218.61+ Bas :
-0.18 %Perf Ouverture : 5 216.07Clôture veille : 1 430 090 KVolume :

Cac 40 : 2ème séance de repli pour l'indice CAC 40

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en baisse pour la deuxième journée consécutive, les valeurs bancaires et le secteur des télécoms ayant pesé sur la tendance en dépit du bon accueil réservé à Google et IBM aux Etats-Unis suite à leurs publications trimestrielles.

Les marchés sont restés prudents en attendant le vote d’une loi sur le relèvement du plafond de la dette américaine, avant les résultats très attendus d’Apple qui communiquera dans la soirée.

A noter que le FMI a revu à la baisse sa prévision de croissance mondiale à 3,5% contre 3,6% dans ses projections d'octobre, mais il dit s'attendre à une croissance de 4,1% en 2014 si l'économie de la zone euro se redresse effectivement.

En 2012, la croissance mondiale a été de à 3,2%, selon les données du FMI. Pour ce qui est de la France, le Fonds ne prévoit plus que 0,3% de progression du PIB cette année, soit un demi-point de moins que le gouvernement.

L’indice CAC a terminé en repli de 0,4% à 3 726 points, pénalisé par Société Générale (-3,5%), BNP Paribas (-2,5%) et Crédit Agricole (-2,5%).

France Télécom a été une fois de plus malmené dans un secteur des télécoms très actif. L'opérateur historique a reculé de 2,7% à 8,5 euros. Bernstein a dégradé le titre de "Performance en ligne" à "Sous-performance" en abaissant son objectif de cours de 8,40 à 7,25 euros. SFR a relancé la guerre des prix en dévoilant mardi sa nouvelle grille tarifaire. La filiale de Vivendi a annoncé une baisse de 10 euros sur la "Formule Carrée 2Go".

Hors indice phare, Soitec a lourdement chuté (-11,3% à 2,75 euros), après la publication d'un chiffre d'affaires décevant au troisième trimestre.

Alcatel-Lucent a grimpé de 4,7% vers 1,32 euro, alors que Citigroup a relevé sa recommandation sur la valeur de "Vendre" à "Neutre". Le dossier a profité d’une rumeur selon laquelle l’équipementier télécoms pourrait revoir ses ambitions à la hausse concernant la taille de son emprunt, qui pourrait finalement atteindre 2,65 milliards de dollars, contre 1,6 Md$ annoncé fin décembre, selon l'agence Bloomberg.

Enfin, SEB a reculé de 1,4% au lendemain d'une publication pourtant marquée par une bonne résistance des ventes sur le quatrième trimestre 2012.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI